Article écrit dans le cadre de mon voyage à vélo sur la Véloscénie l’itinéraire grand spectacle. 

Château de Rambouillet – Yvelines

Après une très longue histoire, le château de Rambouillet appartient depuis 2009 au Centre des Monuments Nationaux, qui l’ouvre aux visites. Dans le monument chaque salle est marquée par une époque. La forêt de Rambouillet est immense elle cache dans son parc une laiterie et une chaumière.

# Un peu d’histoire

Jean Bernier le responsable des eaux et forêts du royaume, sous Charles V, achète le manoir déjà présent en 1368. Il obtient le droit de fortifier sa demeure. Le manoir devient une forteresse avec notamment la grosse tour et des douves. La familles d’Angennes dont plusieurs membres seront dans la garde des rois, vont être propriétaires du château du XIV au XVII ème siècle. C’est sous leur impulsion que l’édifice devient une demeure Renaissance. François 1er en visite au château de Rambouillet va y mourir après une chasse. Louis XIII va ériger Rambouillet en marquisat. Suite à des difficultés financières la famille vend le château à son créancier : Joseph Fleuriau d’Armenonville. Il y restera de 1699 à 1706, c’est lui qui créé le jardin à la Française autour du monument.

Le domaine est convoité notamment à cause de sa forêt. Le fils de Louis XIV et de Mme de Montespan, le comte de Toulouse, grand veneur de France, l’achète. Avec son épouse Marie Victoire Sophie de Noailles, ils auront un fils, le duc de Penthièvre, qui transforme le parc à l’anglaise et ses canaux. Louis XVI aime la chasse et souhaite acheter le château de Rambouillet en 1783. Il donne au duc de Penthièvre le château de Dreux. Sous Louis XVI le domaine va accueillir des plantations et une ferme expérimentale.

Napoléon apprécie Rambouillet et en fait une demeure impériale. Un de ses architectes détruira une aile pour apporter plus de lumière. Au XX ème siècle l’édifice va devenir un château présidentiel, c’est une demeure de chasse appréciée. L’intérieur va être réaménagé tout en conservant les pièces historiques. Depuis 2009, Rambouillet entre dans le domaine publique pour notre plus grand plaisir .

#La visite intérieur

Salle à manger

Dans les anciens appartements de Louis XIV, puis de l’épouse du comte de Toulouse, cette pièce devient la salle à manger sous l’époque présidentielle. Le plus grand évènement qui s’est déroulé ici est le : G6 sous le président Valéry Giscard d’Estaing en 1975. La table est dressée comme elle l’était le jour de ce sommet. Deux tapisseries des Gobelins de 1792 décorent la pièce.

Oratoire

L’oratoire est construit par le fils du comte de Toulouse, le duc de Penthièvre. Il sera consacré en 1772. Le plafond date de Louis XVIII. Charles X se réfugia au château et c’est dans cet oratoire qu’il abdique.

Les appartements de la comtesse de Toulouse

Cet ensemble de pièces est édifié de 1730 à 1736, les boiseries datent de cette époque. Dans la première pièce on découvre une tapisserie des Gobelins de 1791, qui représente Venus sortant des eaux et Psyché contemplant l’amour endormi. Il y a aussi le mobilier de la Chaumière aux Coquillages. Dans l’ancienne chambre de la comtesse, les décors représentent la musique, la chasse, la nature et les saisons. La plus belle de ces pièces est sans aucun doute le boudoir de la comtesse de Toulouse. Il servira de bureau à Napoléon et de bureau présidentiel.

La salle de bain de Napoléon

Elle est conçue en 1807 dans un style pompéien pour l’empereur, Napoléon prenait très souvent des bains car il avait des problèmes de peau. Son mobilier et son décor sont d’origine. Quatorze médaillons représentent des villas, paysages, qui rappellent la famille de Napoléon.

#Laiterie de la Reine

Elle est édifiée sur demande de Louis XVI, entre 1786 et 1787 par l’architecte Thévenin. Le roi l’offre à Marie Antoinette dans le but de la faire venir au château de Rambouillet qu’elle n’aime pas vraiment. Le bâtiment principal est encadré par deux pavillons, l’un accueille un salon de repos pour le roi et l’autre une laiterie d’utilité.

Quand on entre dans la Laiterie de la Reine, le pavillon central est le lieu de dégustation des produits laitiers. La rotonde avec son plafond à caissons décorée de feuilles de chêne est magnifique. La seconde pièce la salle de fraîcheur a des allures de grottes. Ses décors rappellent l’histoire mythologique du lait, au fond, la statue est une mise en scène de Jupiter enfant, nourri par la chèvre d’Amalthée. Grâce aux jets d’eaux présents sur les côtés de la pièce, les produits laitiers étaient rafraîchis.

#Chaumière aux Coquillages

A quelques pas de la Laiterie de la Reine, il y a une jolie folie : la Chaumière aux Coquillages. C’est le Duc de Penthièvre qui demande sa construction en 1779 pour sa belle fille la princesse de Lamballe. Avec son toit de chaume, la chaumière s’inspire des constructions rurales du XVIII ème siècle. A l’intérieur tout le décor est fait de coquillages. Malheureusement à cause du Covid19 la Chaumière est fermée.

Pour préparer votre visite au château de Rambouillet rdv par ici

1 réflexion sur “Château de Rambouillet – Yvelines”

  1. Ping : La Véloscénie – L’itinéraire grand spectacle - Carnet de Juliette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.