Article écrit dans le cadre de mon voyage à vélo sur la Vallée Royale de l’Eure 

Château d’Anet – Eure et Loir

Le château d’Anet situé dans la Vallée Royale de l’Eure est le château de la célèbre maîtresse d’Henri II : Diane de Poitiers. C’est un lieu qui a une riche histoire, même amputé de nombreux bâtiments, sa magnificence résonne encore.

Avant le monument que nous découvrons aujourd’hui, il y avait un château médiéval. Il est construit au XII ème siècle et c’est une forteresse avec un donjon et de nombreuses tours. L’édifice sera démantelé en 1378, sous ordre de Charles V. Diane de Poitiers arrive à Anet en 1515 lors de son mariage avec Louis de Brézé, grand sénéchal de Normandie. A cette époque il y avait le manoir des Brézé, qui sera conservé malgré les différentes modifications. C’est son royal amant Henri II, qui va faire construire pour elle le château actuel au XVI ème siècle par Philibert de L’Orme. Il est édifié en une dizaine d’années, le château est composé de trois bâtiments dont il reste une aile ( raccourcie de 20 mètres ) et la chapelle. Diane décède à Anet en 1566.

Par la suite, le duc de Vendôme va moderniser le château avec l’escalier d’honneur, les ouvertures et la charpentes seront modifiés. Le siècle suivant, le duc de Penthièvre va mener la grande vie à Anet. Lors de la période révolutionnaire le château est confisqué à la duchesse d’Orléans. Il va être vendu à des marchands de pierres et deux bâtiments vont disparaître. Les démolitions vont s’interrompre suite à la mort d’un ouvrier, qui provoque la colère des villageois. En 1860, le député de la Seine Ferdinand Moreau, achète le château et appartient toujours à ses descendants.

A l’intérieur de l’édifice il n’est pas possible de faire des photos. On découvre plusieurs pièces avec du mobilier très riche. Dans le grand salon, le plafond à caissons date de 1870, il présente les noms et les blasons des différents propriétaires des terres d’Anet.

La chapelle du château date de Philibert de L’Orme mais sa façade est refaite au XIX ème siècle. Elle est en forme de rotonde avec une sublime coupole à caissons haute de 3,5 mètres. Le sol en marbre est une projection du lanternon. Les différents marbres sont antiques et proviennent de tout le pourtour Méditerranéen.

La chapelle funéraire de Diane de Poitiers est construite par sa fille Louise d’Aumale en 1577. L’édifice fait de briques et pierres contient son tombeau. A la révolution ses restes sont dispersés et le tombeau va au musée des monuments Français grâce à Alexandre Lenoir. Il y a 11 ans les restes de la favorite sont identifiés et transférés dans leur lieu d’origine.

Le portail d’entrée est plutôt imposant. Ses statues de cerf et de chiens sont des reproduction du XIX ème siècle. Les originaux étaient des automates et marquaient l’heure mais malheureusement ils furent fondus à la révolution.

Le parc fait aujourd’hui 98 hectares, un grand canal de 3 km, créé par André le Notre prend sa source dans l’Eure et traverse tout le parc. On peut aussi voir les fondations du bâtiment central : le cryptoportique. 

Pour préparer votre visite au château d’Anet rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.