Article écrit dans le cadre de mon voyage à vélo sur la Vallée Royale de l’Eure 

Chapelle Royale de Dreux – Eure et Loir

Sur les hauteurs de Dreux se trouve une des résidences des héritiers de la maison de France. Mais il y a aussi leur lieu de sépulture : la chapelle royale Saint Louis de Dreux.

La duchesse d’Orléans va faire construire en 1816 sur l’emplacement de l’ancienne forteresse des comtes de Dreux dans un style néo-classique. Son fils le roi Louis Philippe va l’agrandir dans un style néo-gothique. Elle va devenir la nécropole des membres de sa famille et de ses descendants.

La magnifique coupole est haute de 25 mètres, c’est Cramail qui l’édifie en 1816. En son centre il y a une belle verrière avec un vitrail qui représente le mystère de la pentecôte. Les caissons sont magnifiques. Il y a également un orgue réalisé par le facteur Aristide Cavaillé-Coll.

Les vitraux sont l’œuvre de la manufacture de Sèvres. Ils sont peints et émaillés et s’inspirent évidement de composition religieuse.

Dans le déambulatoire, on découvre une trentaine de tombeaux de la famille. Le plus majestueux est celui de Louis Philippe 1er et de son épouse Marie Amélie qui sont mort en 1850 et 1866 en Angleterre. Ils seront inhumés à la Chapelle Royale de Dreux en 1876. Le sculpteur du tombeau est Antonin Mercié. On y trouve entre autre le tombeau du duc d’Aumale, grand mécène et collectionneur du château de Chantilly. Où encore le tombeau de Ferdinand Philippe, duc d’Orléans et d’Hélène de Mecklembourg Schwerin, duchesse d’Orléans, également grand mécène et militaire.

Ensuite il y a une grande crypte circulaire construite en 1845. Elle regroupe 12 sarcophages de marbres dont la plupart sont vides. Plus bas il y a le caveau Penthièvre qui fût construit en 1783 par le duc de Penthièvre sous la collégiale Saint Etienne qui a disparu. Il abrite le cœur de Philippe d’Orléans, la tombe du prince de Conti et un cénotaphe en mémoire du duc de Penthièvre et de sa famille.

Dans le parc de la chapelle on découvre un vieux donjon du XII ème siècle et de nombreuses fortifications de l’ancien château des comtes de Dreux. Du jardin la vue sur la ville est superbe.

Pour préparer votre visite à la Chapelle Royale de Dreux rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.