Article écrit dans le cadre de mon voyage à vélo sur la Véloscénie l’itinéraire grand spectacle. 

Chartres – Eure et Loir

Situé sur le plateau de la Beauce, Chartres est mondialement connue pour sa cathédrale, visible à plus de 20 km aux alentours et ses vitraux. C’est une ville agréable a visiter avec de nombreuses choses à faire. Je vous en propose un échantillon !  

Cathédrale de Chartres

La cathédrale de Chartres est une pure merveille, elle est inscrite en 1979 au Patrimoine Mondiale de l’Unesco. Chef d’œuvre du XII et XIII ème siècle avec ses 4000 figures sculptées et 5000 personnes sont représentées sur 2600 m² de vitraux d’époque !

La première cathédrale date au IV ème siècle, nous n’en avons plus de trace, mais juste une mention du premier évêque Adventus. Les vestiges les plus anciens de l’édifice datent du IX ème siècle avec la crypte de Saint Lubin. Ensuite plusieurs édifices se succèdent sur le même emplacement. Au XI ème siècle, l’évêque Fulbert va faire construire une grande cathédrale suite à un incendie. Il ne reste que sa crypte. Au XII, un nouvel incendie ravage la cathédrale mais épargne la façade et la crypte. Elle est de nouveau reconstruite et va être consacrée en 1260.

Sur le sol de la nef se trouve le labyrinthe de la cathédrale qui date de 1200. Il ne sera jamais modifié ou restauré. Le labyrinthe forme un trajet de 261 m 50 que les pèlerins parcourent en priant, comme un chemin de pèlerinage.

La visite du grand comble de la Cathédrale

Lors d’une visite guidée, il est possible de découvrir les vitraux de plus près, avec leur composition et leur restauration, ainsi que le grand comble. La cathédrale de Chartres compte 172 vitraux pour une superficie de 2600 m² avec des couleurs très riches.

Après avoir longé la cathédrale au dessus des arcs boutant, l’arrivée dans le grand comble est impressionnante. Le 4 avril 1836, un incendie détruit la forêt de l’édifice qui datait du XIII ème siècle. Après ce drame une charpente métallique va être installée, c’est une des premières a être réalisée. La couverture est faite avec 11 000 plaques de cuivre pour une superficie de 5125 m².

Chartres en Lumières

C’est en 2003 que Chartres en Lumières est créée dans le but de mettre en valeur le patrimoine de la ville par le biais de la lumière. Actuellement plus de vingt sites sont scénographiés avec une mise en lumière et musique. Un parcours dévoile les monuments et sites incontournables de la ville : la cathédrale, le musée des beaux-arts, en passant par les bord de l’Eure…Cet événement a lieu tous les ans du printemps à fin septembre.

Maison Picassiette

Raymond Isidore, un employé de la ville, achète un terrain et va construire sa maison. Jusque la rien de surprenant, mais Raymond va en faire une œuvre d’art. Il la décore du sol au plafond en passant par les meubles, avec de la faïence, de la vaisselle cassée, des verres, récupérés partout. Pendant 33 ans, il passe 2900 heures de travail à décorer sa maison. On trouve des monuments de la ville et de France, des fleurs, des animaux…C’est un bel exemple d’art naïf.

Église Saint Aignan

C’est la plus ancienne paroisse de Chartres ! Son origine remonte en 400, quand l’évêque de Chartres Saint Aignan construit l’église. Un portail date du XIV ème siècle mais suite à un incendie au XVI ème siècle, elle est reconstruite. La charpente en carène de bateau renversé date de 1625, mais sa polychromie est plus récente 1969. Certains vitraux de l’église datent du XVI ème siècle.

Pour préparer votre séjour à Chartres rdv par ici

1 réflexion sur “Chartres – Eure et Loir”

  1. Ping : La Véloscénie – L’itinéraire grand spectacle - Carnet de Juliette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.