L’abbaye de la Réau – Vienne

L’abbaye de la Réau est une abbaye de fondation Royale située dans la Vienne. Les nombreux bâtiments qui la composent nous font voyager à travers les siècles.

Elle est fondée au XII ème siècle sous la protection d’Aliénor d’Aquitaine, donc protégée par les Français, puis les Anglais. Le monument est construit sous l’abbé Jourdain, le 1er chef des chanoines. Ils vont suivent la règle de Saint Augustin. Les chanoines réguliers obéissent à leur supérieur, font vœu de pauvreté, et vivent en communauté. La différence avec des moines, est que les chanoines sont plus ouverts sur le monde. Ils peuvent même être prêtre. De son époque de fondation, il reste la salle capitulaire et la nef/transept de l’église.

Au XIII ème siècle, la façade de l’église est refaite. L’abbaye va être fortifiée. En 1372, les Anglais brûlent le monument. Elle sera être reconstruite avec de nouvelles fortifications : échauguettes, tours, enceinte, chemin de ronde, douves, deux ponts levis. L’abbaye va prospérer jusqu’à l’arrivée du régime de la commende en 1530. Sous l’influence de l’abbé Autort elle va devenir calviniste. Avec le roi Charles IX les offices catholiques reprendront.

Au XVII ème siècle, Louis de la Rochefaucauld est propriétaire de l’abbaye. Elle est en mauvais état. Il va installer des Génovefain pour rétablir un ordre. L’escalier classique date de cette époque. Au XVIII ème siècle, l’ancien logis est détruit et servira à combler les douves. L’abbatiale va être restaurée et le grand bâtiment réaménagé.

A la Révolution elle est évidement vendue et deviendra une exploitation agricole puis un pensionnat sous l’Empire. En 1824 la famille du Verrier entreprend la restauration du lieu. Depuis elle se poursuit toujours par les propriétaires actuels.

La salle capitulaire date de la fondation de l’abbaye au XII ème siècle. Au XVIII ème siècle elle va devenir une cuisine avec la création de four et cheminée. On y découvre une des clefs de voûtes de l’abbaye. Composée de huit branches, elle a en son centre une main de justice.

Le reste de la visite permet de voir des pièces très différentes : bibliothèque, lingerie, cellules, chapelle aménagée dans la tour au XIX ème…Au fond du parc il y a même un pigeonnier.

Pour préparer votre visite à l’abbaye de la Réau rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.