Grand Trianon - Versailles

Pour poursuivre la visite du château de Versailles, il est indispensable de venir au domaine de Trianon. Le Grand Trianon est un bâtiment composé d’un rez de chaussée au toit plat avec une balustrade. Il se trouve entre une cour et un jardin à la Française. Le mobilier d’origine est dispersé lors de la Révolution. Les aménagements datent donc du Premier Empire, sauf les tableaux, qui sont d’époques. 

Marie Leszczynska
1703 – 1768

C’est la fille de Catherine Opalinska et du roi déchu de Pologne Stanislas Leszczynski. Marie est une princesse sans dote, ni royaume, mais qui a bénéficié d’une très bonne éducation. Elle est choisie parmi d’autres car elle est déjà en âge de procréer. Le mariage avec Louis XV est célébré en 1725. Après avoir eu 10 enfants, elle ferme sa porte au roi, qui se jette dans les bras de différentes maîtresses. Marie Leszczynska est une reine discrète et dévouée aux œuvres charitables. Elle se tient à l’écart des affaires du royaume. La reine aime séjourner au Grand Trianon à la belle saison, et y loge son père lors de ses visites.

# HISTOIRE

Le Grand Trianon est édifié par Jules Hardouin Mansart en 1687 sur l’emplacement du Trianon de Porcelaine de Louis XIV construit en 1670. Il va abriter les fastes de la cour et ses amours avec Madame de Montespan.

Il est occupé par des proches de Louis XIV. Plus tard Marie Leszczynska l’appréciera. Louis XV y fait aménager ses petits appartements. Bonaparte va entreprendre sa restauration et y séjournera avec Marie Louise. Louis Philippe y loge sa famille à partir de 1837. Le général de Gaulle en fait un lieu d’accueil des hôtes de la République et une résidence du président. 

# LA VISITE
Salon des glaces

Cette pièce impressionne par son raffinement. Elle offre une vue sur le grand canal. Louis XIV en fit son cabinet de travail, les miroirs datent de son époque. L’impératrice Marie Louise en fera son salon d’étude. 

Chambre de l’impératrice Marie Louise

C’était à l’origine la chambre de Louis XIV. La chambre et le salon sont réunis pour retrouver la taille initiale de cette pièce. Le lit appartenait à Napoléon aux Tuileries, c’est dans ce même lit qu’est mort Louis XVIII.

 Salon de la chapelle

Transformer en antichambre en 1691, cette pièce garde cependant sa fonction. Une porte cache un autel, une fois la messe célébrée, elle est refermée. 

Le péristyle

Le péristyle est en réalité une loggia ouverte sur le jardin par une colonnade. Il assure la liaison entre les deux bâtiments. Pour faciliter  la communication, Napoléon le fera vitrer, l’installation restera en place jusqu’en 1910. 

 Salon rond

C’était l’antichambre du premier appartement de Louis XIV. Ses colonnes corinthiennes et son superbe sol en font un endroit très raffiné.

 Salon de musique

Le salon de musique est décoré des boiseries les plus anciennes du Trianon. Louis XIV y prenait son souper. Par la suite Louis Philippe en fait un salon de billard pour ses fils. 

 Salon de famille de Louis Philippe 

C’est le regroupement de deux pièces : le salon des grands officiers et le salon des princes de l’empereur. C’est ici que Louis Philippe réunie sa famille le soir. 

 Salon des Malachites

Cette pièce doit son nom au mobilier en malachites de l’Oural, offert par le Tsar Alexandre 1er de Russie à Népoléon. Les trois peintures de Charles de la Fosse sont les chefs d’œuvres du Grand Trianon. 

 Salon des sources

Il doit son nom au jardin des Sources, œuvre de le Notre, situé juste à côté. On découvre plusieurs tableaux avec des vues sur les jardins de Versailles. 

 Galerie dites  « des Cotelle »

Cette superbe galerie est éclairée par 11 fenêtres au sud et seulement 5 au nord. Les tableaux représentent des vues des jardins de Versailles et de Trianon, tels qu’ils étaient au temps de Louis XIV. Sur les 24 tableaux de la galerie, 21 sont l’œuvre de Jean Cotelle. C’est ici que fût signé avec la Hongrie, le 4 juin 1920, le traité de Trianon

Pour préparer votre visite au Grand Trianon rdv par ici

Pour lire mon article sur le château de Versailles rdv par ici

Pour lire mon article sur le Petit Trianon rdv par ici

1 réflexion sur “Grand Trianon – Versailles – Yvelines”

  1. Ping : Petit Trianon - Versailles - Yvelines - Carnet de Juliette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.