Article écrit dans le cadre de mon voyage à vélo sur l’itinéraire l’Indre à vélo

Forteresse de Montbazon - Touraine

Dans la vallée de l’Indre, le millénaire donjon de Montbazon est une forteresse à découvrir. En plus de l’édifice, à ses pieds se trouve un village médiéval avec plein d’activités. La visite se termine même par un tir de machine de guerre.

On doit la construction du donjon à Foulques III Nerra, dit le faucon noir. Il est célèbre pour être un grand bâtisseur et conquérant. Mais le faucon noir commit également de nombreux crimes et partira quatre fois en pèlerinage à Jérusalem pour se faire pardonner.

Il fait construire beaucoup de fortifications dans la région. Au départ c’était une motte castrale qui va devenir un édifice en pierre, plus résistant. Le donjon de Montbazon est édifié de 991 à 996. C’est le plus vieux donjon de France encore débout ! Par la suite un petit donjon sera accolé au grand donjon ainsi qu’une tour Philippienne. A l’origine le donjon était haut de 38 mètres, après 3 incendies et les vicissitudes de l’histoire, il culmine aujourd’hui à 28 mètres.

Une statue de la Sainte Vierge se trouve sur le monument. Elle date du XIX ème siècle, quand l’abbé de Montbazon eut l’idée d’attirer les pèlerins à la forteresse afin de dégager des fonds pour sa restauration. Elle fait 9,5 mètres et pèse 10 tonnes.

La visite se poursuit par les souterrains qui était une carrière de pierres pour la construction du donjon. La ville comptait 14 km de souterrains dispatchés sur deux étages. Aujourd’hui retaillés, c’est un lieu de découverte des pratiques de la chambre de justice seigneuriale, ou plus simplement de torture. Le rôle du bourreau ainsi que les différents ustensiles nous sont présentés.

Pour préparer votre visite à la Forteresse de Montbazon rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.