Châteaux forts d’Alsace

L’Alsace est une terre de châteaux forts, on en dénombre 455 ! Ils seront détruits, abandonnés au fil des siècles pour finir en grande partie en ruine. La plupart des châteaux sont accessibles librement après une petite marche. Beaucoup d’associations mettent en valeur les ruines, la «  Route des Châteaux d’Alsace «  est ainsi créée.

Bas Rhin

Château de l’Ortenbourg ~ Scherwiller

Le château de l’Ortenbourg est dominé par le château de Ranstein. Il est bâti au XIII ème siècle par Rodolphe de Habsbourg sur une crête de 443 mètres de hauteur. Le donjon du château de l’Ortenbourg fait 32 mètres de haut. Lors de la Guerre de 30 ans au XVII ème siècle il est incendié comme le château de Ranstein par les Suédois. Après une petite heure de marche, le château est accessible, il est possible de continuer un peu pour aller au château de Ranstein.

Château de Spesbourg ~ Andlau

Il est construit sur un promontoire granitique, qui est exploité comme carrière lors de sa construction. La première mention écrite date de 1322 mais sa construction date de 1247, afin de contrôler la vallée et l’abbaye voisine. Son donjon fait 25 mètres de hauteur, le mur bouclier du château est très impressionnant. Au XVI ème siècle, il est attaqué et incendié car le propriétaire du château a enlevé une habitante de la ville. Depuis le parking, le château se rejoint en 10 min.

Château du Haut Barr ~ Saverne

Le château du Haut Barr est édifié à 470 mètres d’altitude avec une vue dégagée sur les Vosges et la plaine d’Alsace, sur une barre rocheuse formée de trois rochers. Il date de la fin du XI ème et du début du XII ème siècle, le Haut Barr appartient aux évêques de Strasbourg . Le monument va subir des transformations au XIII ème et XIV ème siècle afin de devenir une vraie forteresse. A la fin de la Guerre de 30 ans, le traité de Westpahlie exige la destruction du château, le Haut Barr est démantelé en 1649. Un parking est situé au pied du monument.

Château de Fleckenstein ~ Lembach

L’édifice est imbriqué dans le rocher afin de défendre les Vosges du Nord. Fleckenstein est construit au XII ème siècle par la famille du même nom. Durant six siècles il leur appartiendra. Le château de Fleckenstein va connaître diverses reconstructions, pour finir par être détruit en 1680 par les soldats de Mellac, à la demande du général Joseph de Monclar. Depuis le parking 15 min de marche sont nécessaire pour rejoindre le château, attention l’entrée est payante.

Château de Wangenbourg ~ Wangenbourg-Engenthal

La terre appartient depuis 880 à l’abbaye d’Andlau, c’est sur cette terre inoccupée que les seigneurs de Wangen bâtissent leur château au XIII ème siècle. La famille s’éteint en 1386, ensuite le château va connaître divers occupants. Il sera restauré par les évêques de Strasbourg en 1518. Le château de Wangenbourg accueillera une garnison française en 1680, lors de leurs départ en 1700 elle mettra l’édifice hors de défense. Il est accessible en 5 min depuis le parking.

Château du Haut Andlau ~ Andlau

Le château du Haut-Andlau est construit entre le XII et le XIV ème siècle dans les Vosges Alsacienne à 451 mètres d’altitude. C’est le seul château Alsacien à avoir deux tours jumelles, elles culminent à 25 mètres. En 1789, c’est le dernier château de la région à être encore habité ! Mais en 1806 le nouveau propriétaire va démonter le château pour le vendre en pièces détachées. Le château du Haut Andlau est à environ 45 min de marche du parking.

Château du Haut-Koenigsbourg

C’est le seul château médiéval d’Alsace à être restauré ! Perché à 757 mètres d’altitude sur un éperon rocheux, son enceinte fait 270 mètres de long pour une moyenne de 40 de large. Le monument est édifié au XII ème siècle pour être abandonné en 1633. Il va être offert par la ville de Selestat en 1899 à l’empereur Allemand : Guillaume II de Hohenzollern. Le château sera restauré par l’architecte Bodo Ebhardt. Du donjon de 62 mètres de haut, le panorama sur les alentours est superbe !

Haut Rhin

Château de Saint Ulrich ~ Ribeauvillé

Ribeauvillé compte trois châteaux, celui de Saint Ulrich est le plus grand et le mieux conservé. Il est bâti au début du XII ème siècle par les seigneurs de Ribeaupierre. L’édifice dispose de décors roman, gothique et même un peu de la Renaissance. Les seigneurs abandonnent le château de Saint Ulrich au XVI ème siècle pour une demeure en ville. Un sentier de randonnée permet d’accès depuis Ribeauvillé aux trois châteaux, Saint Ulrich est accessible en 45 min.

Château de Wineck ~ Katzenthal

Au cœur des vignes, le château de Wineck est un petit château fortifié avec un donjon de 20 mètres. Il est bâti en 1200 par les comtes d’Eguisheim ou par ses vassaux. Plusieurs propriétaires se succéderont. En 1500, suite à un incendie le monument est déjà en ruine. Le château est accessible en 10 min à pied.

Château de Kaysersberg

Depuis le village du même nom, un escalier permet de monter au milieu des vignes et au château. Il est construit en 1200 sur la route qui va en Lorraine. Après les guerres de 30 ans il est inhabité. En 1796 il va être vendu comme bien national, son logis va être détruit pour laisser place aux vignes. Du château de Kaysersberg, il reste un donjon cylindrique de 22 mètres de hauteur avec des murs de quatre mètres d’épaisseur. Du bourg de Kayserberg, un escalier monte en quelques minutes à l’édifice.

Ceci n’est qu’un aperçu des différents châteaux alsacien à découvrir. J’ai beaucoup aimé le fait de devoir faire une petite randonnée avant chaque visite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.