Château de Montpoupon – Touraine

Niché dans un vallon et entouré de forêts, le château de Montpoupon appartient depuis quasiment 200 ans à la même famille. C’est un monument familiale, à taille humaine que le visiteur découvre.

Au IX ème siècle les Popo un clan germanique s’installe sur le promontoire rocheux. Sous Charlemagne, une petite forteresse existe pour surveiller la route qui va d’Amboise à Loches. Le célèbre Foulques Nerra, fait construire un château féodal : remparts et tours pour surveiller le territoire entre Loches et Montrichard.

Plus tard au XIII ème siècle Philippe Auguste en guerre contre Henri II roi d’Angleterre, demande la construction d’une tour de garde, et elle sera remaniée au fil des siècles. C’est au Moyen Age que les seigneurs de Prie et Buzançais prennent place au château de Montpoupon. En 1460 le château est reconstruit, accolé à la grosse tour dans le style de la première Renaissance. La famille de Prie reste au château jusqu’au milieu du XVIII ème siècle.

Le membre le plus célèbre de la famille est Louise de Prie, duchesse de la Motte Houdanart qui était gouvernante des enfants de Louis XIV. Le château est vendu en 1763 au marquis de Tristan qui va considérablement améliorer le domaine. En 1857, Jean Baptiste de la Motte Saint Pierre achète Montpoupon. Il va rendre à l’édifice son aspect de la Renaissance. Ses descendants habitent toujours le château.

Le châtelet d’entrée est construit sur un plan quadrangulaire, il est composé de deux étages. L’un abrite une bibliothèque et l’autre la chapelle. Il est construit à la Renaissance. Il est d’inspiration Italienne car son commanditaire Aymar de Prie revient des guerres d’Italie. Le châtelet vient tout juste d’être restauré !

# La bibliothèque

Elle se trouve dans un endroit atypique : le châtelet d’entrée. Cette pièce est aménagée en chambre par Émile de la Motte Saint Pierre. A son décès en 1912, elle devient une bibliothèque. On y trouve de nombreux ouvrages sur la sylviculture et des instruments scientifiques du XVIII et XIX ème siècle. Émile de la Motte Saint Pierre était ingénieur des eaux et forêts.

# Cuisine

Les cuisines sont aménagées dans ce lieu au XIX ème siècle. On y découvre un fourneau de la même époque. Elle était en service jusqu’en 1977. Une collection de cuivre propose de voir 150 pièces très diverses.

# La salle à manger

Cette pièce était destinée à une veuve car les poutres du plafond sont peintes de noir et gris. Elle est transformée en salle à manger par la famille de la Motte Saint Pierre. On y découvre deux tapisseries de Beauvais avec des décors de vannerie.

# Chambre du maréchal

La chambre est redécorée au XIX ème siècle dans un style troubadour avec une belle cheminée sculptée. Le mobilier de la chambre est raffiné avec un lustre de cristal de Bohème du XVIII ème siècle. Il y a aussi un lit a baldaquin d’époque Louis XIII. La salle de bain dispose de tout le confort du début du XX ème siècle.

# La chambre du roi

Cette chambre est réservée en cas de visite du souverain. François 1er et Henri III y auraient séjournés. Les poutres en châtaigné sont peintes au XVI ème siècle et la tapisserie date du XVII ème siècle et provient de la manufacture de Bruxelles.

# Les communs

En plus de la visite historique du château il y a dans les communs un musée d’une trentaine de pièces sur le thème des artisans dévoués à la chasse à cour ( sellerie, la maison Deyrolle…). Le pigeonnier du XVI ème siècle est intégré au XIX siècle aux communs lors de leur construction. Il fait 15 mètres de haut, et il a servi de château d’eau au début du XX ème siècle. Le pigeonnier de Montpoupon compte 700 boulins.

Pour préparer votre visite au château de Montpoupon rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.