Château Guillaume – Indre

C’est au détour d’une route plutôt bucolique que l’imposant château Guillaume apparaît. L’édifice date de la fin du XI ème siècle avec des restaurations au XIX ème siècle. Il est situé dans le sud du Berry.

Les origines de la forteresse remonte à Guillaume IX duc d’Aquitaine et son fils Guillaume X. Elle date donc de la fin du XI ème et du début du XII ème siècle. Guillaume IX aime venir chasser ici et faire des banquets. On dit qu’Aliénor d’Aquitaine, la fille de Guillaume X serait née au second étage du donjon.

Le monument se trouve sur une frontière entre le Berry, le Poitou. Quand Aliénor d’Aquitaine épouse le roi d’Angleterre, le château devient un poste de frontière entre royaume de France et d’Angleterre.
C’est un édifice de défense, construit en forme de navire avec un pont levis. Dans la vallée coule l’Allemette qui avec un système d’étang baignait les pieds des murailles avec un niveau d’eau constant.

Le donjon est haut de 25 mètres. La pierre colorée date du XI ème siècle et du XII ème, il va être agrandi au XIII ème siècle. Les fenêtres vont être percées à la renaissance. La petite tour de guet est couverte en bardeau de châtaigné. Au XIII ème, la famille de la Trémouille prend possession des lieux pendant 300 ans. Il arrive au début du XVI ème siècle par mariage à la famille Gouffier. Après la famille Lafaire en 1676, au milieu du XIX ème siècle, la comtesse de Beauchamp achète le château.

Elle habite à 15 km du château Guillaume, elle passe devant en calèche et aura un coup de cœur. Mais l ‘édifice fût démantelé au XVII ème siècle sous ordre de Richelieu. Au XIX ème, il ne reste qu’une tour et un mur ainsi que le donjon. Avec l’aide de son fils et de l’architecte Cazaux, un élève de Viollet de Duc, elle restaure le château dans un style néo-gothique. Aujourd’hui le monument appartient toujours aux descendants de la comtesse de Beauchamp.

La visite de l’intérieur est guidée et propose de voir quelques pièces de ce château encore habité. Dans la galerie Saint Michel il y a un mobilier très divers avec des tapisseries d’Aubusson du XVII ème siècle. A la sortie on découvre entre le donjon et le reste du bâtiment : une pascale couverte qui remplace un pont levis au XIX ème siècle.

Pour préparer votre visite au château Guillaume rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.