Château de Montreuil Bellay - Anjou

Le château de Montreuil Bellay est une importante forteresse des XI ème et XIII ème siècle mais c’est aussi une demeure de plaisance du XV ème siècle. C’est un ensemble exceptionnel, doté d’une collégiale entouré d’un grand rempart.

Tout commence en 1025 quand le comte d’Anjou Foulques Nerra fait construire un donjon en pierre de 30 mètres sur un éperon rocheux qui domine le Thouet. Son vassal Berlay gère la place forte. Le donjon va être démantelé en 1151 et rasé au XIX ème siècle.

Pendant deux siècles jusqu’au 1217, les Nerlay vont fortifier les lieux. Une enceinte de quinze tours et 600 mètres de remparts sont édifiés. La barbacane protège l’entrée du château. Le châtelet du XIII ème siècle est équipé de nombreux moyens de défenses et d’un pont levis. La porte en bois date du XV ème siècle. Les fenêtres à meneaux du châtelet seront percées plus tard.

De 1217 à 1417, ce sont les Melun Tancarville qui occupent le château. Au XIII ème siècle, ils y mènent une vie de fêtes. Lors de la guerre de Cent Ans la population vient se réfugier dans les douves. De 1417 à 1488, les seigneurs d’Harcourt transforment le château de défense en château de plaisance. Le château neuf est construit pendant cette période. Il est achevé par les Orléans Longueville. A l’origine le château devait même être plus grand. Cette famille hérite du château et le garde jusqu’en 1662. Anne Geneviève de Bourbon Condé ( la sœur du grand Condé ) est assignée pendant deux ans au château pour son implication dans la Fronde.

La famille de la Trémoïlle se voit confisquer son château lors de la Révolution. Il va devenir une prison pour quelques 800 femmes monarchistes. Après cette période de trouble le château est acheté par un marchande de Saumur en 1822. Par sa fille l’édifice passe à la famille de Grandmaison qui le restaure au XIX ème siècle. C’est toujours cette famille qui habite le château aujourd’hui. Pendant la guerre 14-18 le monument va accueillir un hôpital pour plus de mille soldats.

# Cuisine

Elle est édifiée à l’écart du donjon au XIII ème siècle. L’imposante cheminée centrale permet de faire cuire des pièces de gibier. Au XV ème siècle, elle est remaniée et deux cheminées à manteau remplacent les appels d’air. Le système est donc inversé. On peut y découvrir un piano du XIX ème siècle, un potager en faïence bleu du XVIII ème et de nombreux cuivres.

# Salle à manger

Dans la salle à manger le plafond date du XV ème siècle, il est décoré de personnages imaginaires pour représenter le chemin de l’âme. La cheminée date de la Renaissance mais son décor date du XIX ème siècle. La verdure provient d’Audemarde et date du XVIII ème siècle.

# Chapelle

Elle date de la construction du château neuf au XV ème siècle. Deux chapelles se superposent, nous sommes ici dans la chapelle basse. Elle sera consacrée en 1486. Les fresques sont l’œuvre du peintre Coppin Delf.

# Grand salon

Cette grande salle fait 14 mètres de long, elle dispose d’un plafond refait au XIX ème siècle. Comme dans la salle à manger la cheminée date de la Renaissance, elle est restaurée au XIX ème siècle. Ont peut y voir trois tapisseries Flamandes du XVII ème siècle, qui nous racontent une scène de la mythologie entre Ennée et Dinon. La plus grande tapisserie qui provient de Bruxelles et représente la prise du butin de Paul Émile sur le général Persée.

# Caves

Les deux caves se trouvent sous le château neuf, il repose sur six colonnes avec des voûtes d’ogives angevines. La troisième cave devait servir de fondation pour l’extension du château prévue au XVI ème siècle. Les voûtes en anse de panier datent du XVIII ème siècle et sont installées pour accueillir la vinification des vins du château.

# Collégiale Notre Dame

Elle est édifiée de 1472 à 1484 à l’emplacement d’une ancienne église, dans l’enceinte même de la forteresse. C’est la chapelle privée des d’Harcourt. A la demande de ces derniers, le pape nome 14 chanoines pour la desservir, quatre d’entre eux vivront dans le logis des chanoines construit au XV ème siècle. Il est composé de petites maisons avec chacune un escalier, le logis est même équipé d’un bain de vapeur.

Pour préparer votre visite au château de Montreuil Bellay rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.