Château d'Hodebert - Touraine

La plupart d’entre vous connaisse mon amour pour le patrimoine de ma douce Touraine, le temps d’un week-end d’Octobre, j’ai eu la chance de pouvoir séjourner au château d’Hodebert. Le château d’Hodebert est situé à Saint Paterne Racan au nord Ouest de Tours. Pas moins de quatre châteaux sont présents dans ce petit village.

Il est édifié perpendiculairement au coteau, ses deux façades sont différentes. C’est un édifice typique de bord de Loire, qui pourrait s’apparenter à un manoir.

#ARCHITECTURE

Le château d’Hodebert a la particularité d’avoir sa construction étalée sur 200 ans. Tout commence à la fin du XVI ème siècle quand la partie centrale du château est édifiée dans un style classique. A cette époque un escalier hors d’œuvre était probablement présent du côté de la terrasse. Au XVII ème, les fenêtres sont ouvertes et l’escalier est détruit. Un escalier intérieur en bois est construit. L’aile droite du château est également édifiée. Par la suite au XVIII ème, l’aile gauche est construite afin d’équilibrer la façade. Au début du XIX ème, ce sont les ailes extérieures qui sont édifiées. Et pour terminer, au XX ème le porche qui se situe à droite du logis est construit.

#HISTOIRE

Les premiers habitants d’Hodebert sont originaire du Poitou : Les Moreau. C’est une famille puissante, qui dispose de beaucoup de terres. Ils resteront environ 50 ans ici. Le château passe ensuite aux mains des De Bueil ( une grande famille de féodaux au service du roi du nord de la Touraine ). Les Bueil seront pendant 200 ans en possession du lieu. Ils emploient une famille pour gérer le domaine : Les Dunoyer. Les Gouin, une puissante famille de banquiers et négociateurs de Tours achètent le château et le garde pendant 20 ans.

En 1808 Madame et Monsieur de Sarcé achètent le château. Ils sont originaires de la Sarthe, leur propriété fût ruinée durant la révolution et plutôt que de la reconstruire, ils choisissent d’acheter Hodebert ! Les Sarcé agrandiront considérablement le parc qui passe de 100 à 500, hectares avec notamment le château du Breuil, l’abbaye de la Clarté Dieu, des moulins et fermes. Le château est toujours la propriété de leurs descendants. En 2004 Ivana et Helie de la Bouillerie, l’achètent à leur cousin Hodebert. Le couple et leurs quatre filles quittent Paris pour venir vivre en Touraine et entreprendront une grande restauration du château. 

#LES EXTÉRIEURS ET LE PARC

La cour d’honneur du château, est marquée par une petite orangerie. Elle fût édifiée en 1840 dans un style néo-classique, à la place d’une aile de communs. On remarque également de nombreuses caves sur le coteau. Ses caves ont servi de carrière de pierres, par la suite elles serviront de communs. Un mur de soutènement est construit car la pierre de tuffeau est très fragile et risque de s’effondrer. Sur le côté de la cour se trouve une cour de commun avec des nombreuses caves, écuries, poulaillers etc.. Il ne faut pas oublier que le château a besoin d’une ferme vivrière.

Le parc fût à une époque un terrain marécageux, mais les moines cisterciens de l’abbaye voisine l’ont asséché. Au XIX ème le retour à la nature est très en vogue, un parc à l’anglaise est alors créée et de nombreux arbres plantés. Depuis 200 ans le parc devient moins lisible, du fait de la durée de vie de la végétation. Quelques folies attirent l’œil dans le parc. Depuis 1943 il est classé Monument Historique pour son dessin et son vallon. Il fait aujourd’hui 45 hectares.

#L’INTERIEUR

Le château est divisé en deux parties, une privée et l’autre pour les chambres d’hôtes. Nous avons donc accès à différents salons, pour une immersion garantie, au château. Trois chambres sont disponibles pour la location : la chambre du Parc, la chambre Pivoine et la chambre Passiflore ainsi que deux gîtes dans le parc.

#NOTRECHAMBRE

Après avoir franchi l’escalier en bois du XVII ème, nous découvrons notre chambre : la chambre Passiflore. Le mobilier est d’époque Louis XV et Louis XVI. 

Le petit déjeuner est inclus dans le prix de la chambre. Il est totalement bio et délicieux ! Tout est fait maison avec des produits du château ou des alentours, j’ai goûté pour la première fois au pain d’épeautre, selon la recette de Sainte Hildegarde de Bingen. 

Notre séjour au château d’Hodebert fût fort agréable. Quel plaisir de découvrir un nouveau château de Touraine et d’y dormir. Je remercie la famille de la Bouillerie pour leur gentillesse et leur accueil.

Pour préparer votre week-end au château de Hodebert rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *