Château de Sagonne - Berry

Le château de Sagonne est situé dans un petit village médiéval du Berry. Sagonne présente un important dispositif de défense et de très grandes et belles douves en eau ! Le site est connu depuis l’époque gallo-romaine. Le château que nous découvrons aujourd’hui date du XII ème au XV ème siècle. Le château est un château défensif, son enceinte polygonale comportait huit tours, deux portes fortifiées, un donjon ( de 40 mètres ) avec trois tours accolées et une tour escalier. Les tours d’enceintes ont une base talutée, et des archères. La pont fortifié, dispose d’un assommoir, d’une herse, et d’un pont levis. Du XV au XVIII ème sont ajoutés des écuries et un logis pour la garnison, qui sont encore présents. En ce qui concerne les tours de défense, une a disparu, trois n’ont plus que leur base et quatre se dressent encore fièrement.

Au X ème siècle Sagonne appartient aux Comtes de Sancerre, le site est stratégique car il assure la protection de la route qui va de Bourges à Moulin. En 1428 Anne de Bueil héritière des Sancerre, épouse Pierre d’Amboise. Le monument appartiendra à cette famille jusqu’à Antoinette d’Amboise qui sera obligée de vendre le château en 1542 à Jean Babou.

En 1699 c’est Jules Hardouin-Mansart, le surintendant des bâtiments de Louis XIV et architecte de Versailles qui acquit Sagonne. Il prend donc le titre de Comte qui est attaché au château. Il va énormément modifier le château. Mansart démolit une partie de l’enceinte de l’édifice et déplace les douves, afin de créer une perspective sur le jardin à la française de 10 hectares qu’il imagina. Il redessine la cour d’honneur et créé une longue avenue pavée. Mais il va également construire un vaste logis adossé au donjon et agrandit ses ouvertures. A son décès, son fils Jacques Hardouin-Mansart hérite de Sagonne. Par la suite en 1754 il laisse son fils Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne, jouir de la terre. Mais à son décès il ne peut hériter et à la suite d’un procès, le château revient à la Comtesse de Noailles. A la révolution elle sera guillotinée et le déclin de Sagonne commença.

Il est vendu comme bien national en 1791. Un paysan en fait sa ferme et une carrière de pierres. Les pierres, toitures, fenêtres sont vendues. Fort heureusement, la destruction du donjon à la dynamite est interdit, du fait de la proximité du village. Le château est classé Monument Historique en 1914.

Lors de la visite du monument, on apprécie un musée sur la dynastie des grands architectes de la famille Mansart avec notamment des gravures. Dans le donjon on découvre les restes de peinture de la chapelle, un décor peint inspiré du petit Trianon entre autres.

Loin du tumulte des grands châteaux, j’ai apprécié le calme et l’authenticité du château de Sagonne ! Ainsi que l’accueil de l’intendant du château. Ici, même pour une personne, la visite se fera quand même 🙂

Pour préparer votre visite au château de Sagonne rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.