Château de Ternay - Vienne

Situé dans le nord de la Vienne, le château de Ternay est un véritable bijou. La visite nous fait découvrir un château aux multiples facettes, tant inattendues que merveilleuses. Il est habité par la famille d’Aviau de Ternay depuis 1606.

Le château que nous visitons aujourd’hui n’est pas le premier, mais le troisième construit sur cet emplacement. Au VIII ème siècle l’édifice est une fortification souterraine creusée dans la roche. Tout est souterrain, environ 200 personnes avec une garnison et des chevaux pouvaient y vivre. Sous le château et le parc il reste de nombreuses galeries.

Sur le même site, se dresse au XII ème siècle une forteresse avec un donjon et des fortifications. Il sera détruit au XIV ème siècle par les anglais lors de la guerre de cent ans. Le château actuel est bâti en 1439 sur la ruine de l’ancienne forteresse par le chevalier Bertrand de Beauvau. C’est un cadeau pour sa seconde épouse : la princesse Françoise de Brézé. Au total il fera construire trois châteaux pour elle ! Il est situé juste en face d’une colline anglaise, donc le château se doit d’avoir une architecture militaire. Il a une forme de trapèze avec une cour intérieure, il n’y a aucune symétrie. Mais comme c’était pour sa femme, le chevalier donne donc à l’extérieur une architecture militaire, mais à l’intérieur il dispose d’une architecture d’agrément. La construction dura 12 ans.

A la fin des travaux en 1451, les guerres de cent ans se terminent. Les anglais vont quitter la colline d’en face. Bertrand de Beauvau n’a plus besoin de tout cet attirail militaire. Il va faire ouvrir des fenêtres à la place des meurtrières. Un fossé faisait tout le tour du château, c’était une importante enceinte avec un mur de fortification construit en plus du fossé. Ses dimensions sont impressionnantes 3 mètres de large sur 5 mètres de haut. Derrière le château le fossé est toujours visible c’est un moyen de défense efficace. Les douves sèches font 10/12 mètres de profondeur et 10-20 mètres de large. Les caves ont servi de carrière de pierres pour la construction du château, ensuite elles sont devenues les ateliers de toutes sortes d’artisans ( boulanger, forgeron, élevage de vers à soi…). En période de paix, les fossés sont de véritables rues commerçantes. Le donjon est de forme hexagonale, il fait 46 mètres de hauteur.

Durant les guerres de religion, Ternay est au XVI ème siècle un fief protestant. Les catholiques lancent des coups de canons sur les murs pour détruire les remparts et s’installer dans le château. Le monument quitte la famille de Beauvau pour passer aux mains de la famille d’Arsac. En 1880 les fortifications ne sont toujours pas réparées. Le mur cache la vue, il va servir à boucher le fossé devant le château.

Bertrand de Beauvau fut un grand chevalier et homme diplomatique. Il est en partie responsable de la fin des guerres de cent ans, c’est un fin diplomate et négociateur. Il influence son ami le roi René d’Anjou pour le rallier à la cour de Charles VII. Durant sa longue vie, car il meurt à 92 ans ! Il épousera 4 femmes dont les 3 premières sont mortes en couches, lorsqu’elles mettaient au monde leur 7 ème enfant.

Cour intérieur

Le contraste entre l’architecture militaire, plutôt austère de l’extérieur et le raffinement de la cour intérieure est saisissant. Le chevalier de Beauvau, lors de ses campagnes en Italie va convaincre des artisans de venir travailler à Ternay. Après 1 an de voyage initiatique à travers la France pour découvrir le gothique flamboyant, les ouvriers se mettent à l’œuvre. Ils mélangent le gothique flamboyant et la Renaissance. La loggia est composée de trois ouvertures avec une vue sur la cour et sur le devant du château. Elle serra une des premières loggia construite en France !

Le château de Ternay a toujours été habité depuis le XV ème siècle, ce qui explique que l’intérieur a beaucoup évolué.

Salons

Le premier salon que l’on découvre fut modernisé et aménagé en 1864 dans un style Louis XIII. Tout le mobilier est recouvert de tapisseries d’Aubusson. Dans ce salon rien n’a bougé depuis le XIX ème siècle. 

Le salon suivant est décoré de deux belles tapisseries d’Aubusson , la première représente une verdure, elle est arrivée à Ternay en 1650. La seconde une scène de la mythologie : le jugement de Pâris.

Salle à manger

Elle est composée de boiseries et de mobilier de 1880.

Salle des gardes

Au cœur du donjon, nous découvrons une des anciennes salles des gardes. Sur les dix premiers mètres de hauteur, le mur fait entre 4,50 mètres et 4,70 mètres d’épaisseur. Dans la bibliothèque, le livre le plus ancien date de 1450, on peut également faire avec le propriétaire une partie de l’ancêtre du flipper.

Loggia

Cet espace date du XV ème siècle, à l’époque des balcons remplacent les vitraux qui datent de 1836. Les différentes sculptures représentent une modernité stylistique rare pour l’époque, l’ensemble est terminé en 1451, mais ressemble déjà beaucoup à l’art de la Renaissance.

Chapelle

Elle est de petite taille car c’est une chapelle privée réservée à l’usage du chevalier et de sa famille. Les autres personnes résidant au château vont prier à l’église du village. Les sculptures qui la décorent sont merveilleuses et uniques. La chapelle est de petite taille, c’est le lieu idéal pour tester de nouvelles expériences. Bertrand de Beauvau donne pour consigne à ses ouvriers, de consacrer la chapelle à la Vierge Marie, il leur laisse le choix de la technique. Pour la voûte qui représente le couronnement de Marie , elle est construite en pierre de taille au carré.

La sculpture se fait une fois la pierre positionnée. C’est une véritable expérience sur la perspective, la voûte est faite pour être vue à hauteur d’homme. Une personne au sol donne des indications aux sculpteurs : on appelle cela de la sculpture anamorphose. Cependant le procédé est trop difficile à mettre en œuvre, il sera utilisé une seule fois, ici à Ternay. Bertrand de Beauvau devait être fier du travail accompli dans son château par ses artisans.

Le château de Ternay est ouvert lors de visite guidée ( 10h et 16 h tous les jours sauf le jeudi ). Mais c’est aussi possible d’y dormir. Dans le château cinq chambres sont disponibles pour séjourner au cœur du monument, et dans le parc deux gîtes peuvent être loués : la ferme et les écuries de 1864.

Pour préparer votre visite où votre séjour au château de Ternay rdv par ici

2 réflexions sur “Château de Ternay – Vienne”

    1. Merci de cette visite
      J’ai connu Amaury de Ternay à Angersil y a 25 ans…nous retapissions des fauteuils ensemble chez Beatrice…Et nous sommes allés voir sa demeure quand nous étions à Angers…
      Que devient il?..
      Veronique Morel d’Arleux Samson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.