Château de Saumur - Anjou

Il domine la ville et la Loire qui passe plusieurs dizaines de mètres plus bas. C’est le seul palais princier de la fin du Moyen Age qui subsiste. Le château de Saumur sera un donjon comtal au XI ème siècle, une forteresse royale au XIII ème pour devenir la résidence favorite des ducs d’Anjou le siècle suivant.

Le château de Saumur se trouve sur le site d’une abbaye bénédictine fondée en 950 par le comte de Blois : Thibaut le Tricheur afin de protéger les reliques de Saint Florent. Il y a des vestiges de ces bâtiments autour de la caserne. En 962, des fortifications seront construites pour protéger l’abbaye mais Foulques Nerra va les brûler en 1026. Le comte d’Anjou Foulques le Réchin va construire un donjon en 1068.

Philippe Auguste récupère le château de Saumur en 1203. Il le transforme en ajoutant quatre tours rondes reliées par des courtines, en gardant le donjon au centre. Quelques années plus tard, Saint Louis va construire la forteresse qui existe encore. En 1360, Jean II le Bon va ériger le comté d’Anjou en duché pour son fils Louis 1er d’Anjou. Le donjon sera rasé en 1380. Louis 1er va transformer le château en un palais luxueux s’inspirant des travaux réalisés par son frère le roi Charles V au Louvre et à l’hôtel Saint Pol à Paris. Les courtines sont transformées en logis, l’aile nord va abriter ses appartements, les tours sont rehaussées. Ses successeurs Louis II et Louis III d’Anjou, René d’Anjou continueront les travaux.

Pendant une centaine d’années le monument ne va pas être entretenu. En 1589, Saumur devient une ville de sureté des protestants. Le gouverneur également protestant réside au château et va fortifier la ville avec une architecture de type Vauban, bien avant l’heure. Ensuite les gouverneurs seront de nouveaux catholiques. Avant le XVII ème siècle le château était composé d’une cour fermée avec quatre ailes. Du XVII au XVIII ème siècle, l’édifice sert de prison pour des prisonniers avec des lettres de cachet ou de guerre.

De 1804 à 1814 Napoléon décide de transformer le château en prison d’état. De grands travaux vont être entrepris. Avec le retour de la monarchie, le destin du château change et il devient un entrepôt d’armes et de munitions. En 1906, la ville va racheter le monument à l’état. Après des travaux l’édifice va accueillir le musée de la ville, il ouvre en 1912. Depuis la ville entreprend régulièrement des campagnes de restauration.

Le château de Saumur n’est donc pas un château meublé comme la plupart du Val de Loire mais le musée municipal, labellisé musée de France. On y trouve des collections d’arts décoratifs, de beaux arts et autour du cheval. La visite débute au 1er étage avec les arts décoratifs : meubles, tapisseries du XV ème au XVIII ème siècle et une grande collection de céramiques sont à découvrir. Au second étage, c’est la collection «  cheval ». Le harnachement du cheval est mis à l’honneur avec des pièces anciennes, des gravures, des ouvrages vétérinaires où sur la maréchalerie.

Pour préparer votre visite au château de Saumur rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.