Château de Pierrefonds - Oise

Le château de Pierrefonds, œuvre de Viollet le Duc, est le château idéal du Moyen Age. Il est composé de huit impressionnantes tours décorées de statues des preux chevaliers.

Dès le XI ème siècle, un logis fortifié existe sur le site. Philippe Auguste va l’acheter à la fin du XIII ème siècle. Le frère du roi Charles VI, Louis d’Orléans va raser le 1er logis et faire construire une demeure également fortifiée en 1397. En 1617, Louis XIII et Richelieu donnent ordre de détruire la forteresse de Pierrefonds pour éviter quelle serve de refuge aux opposants. Les tours sont éventrées !

Après 250 ans d’oubli, Napoléon 1er achète les restes du château. C’est une ruine romantique très fréquentée au XIX ème siècle. Le roi Louis Philippe va même décider d’y organiser le mariage royal de sa fille Louise avec le souverain Belge Léopold.

Napoléon III et l’impératrice Eugénie apprécient particulièrement le site. L’empereur va avoir pour projet de transformer la ruine de Pierrefonds en une résidence impériale en 1857. Le projet initial change pour faire du monument un musée qui ouvre en 1867.

Le château de Pierrefonds est l’œuvre d’Eugène Viollet le Duc qui est l’architecte de sa restauration. Il va faire de l’édifice le château idéal tel qu’il aurait pu exister au Moyen Age. A son décès c’est son gendre Maurice Ouradou qui continue son travail.

# LA VISITE

Salle des gardes

Au Moyen Age, elle connue probablement plusieurs usages : adoubement, banquet, cour de justice, mascarade… Elle est située juste en dessous de la salle des preuses. On y découvre des fragments des statues découvertes lors des fouilles.

La chapelle

Elle est construite sur l’emplacement de la chapelle d’origine. Viollet-le-Duc va se représenter sur le pilier central de la porte, par le biais d’une statue d’un pèlerin de Saint Jacques de Compostelle.

Salon de réception

Les boiseries en chêne de Hongrie représentent des sculptures d’animaux fantastiques et les peintures murales des animaux symboliques du pouvoir royal et impérial.

La chambre du seigneur

C’était la chambre pour l’empereur Napoléon III mais il ne dormira jamais ici. Sur la cheminée les peintures représentent les pratiques de la chasse. Les fresques des murs racontent les fonctions essentielles d’un seigneur au XIV ème siècle.

Salle des preuses

C’est la pièce la plus impressionnante du château : 500 m² , 9,5 mètres de large et une hauteur sous voûte de 12 mètres. Elle se trouve à l’emplacement de la grande salle où le seigneur rendait justice. Pour sa reconstruction Viollet le Duc s’est inspiré du château de Coucy. Sur le manteau de la cheminée figurent les neuf preuses. Elles représentent un idéal chevaleresque du Moyen Age, inspiré de l’ancien testament, de l’antiquité et du Moyen Age. Pendant la période de Napoléon III , la salle accueille la collection d’armes de l’empereur.

Les caves

Il faut descendre un escalier à double volée pour découvrir cet espace atypique. Les murs datent du XIV ème siècle et les voûtes sont reconstituées au XIX ème siècle. On y découvre le bal des gisants, un dépôt de moulages en plâtres de sculptures funéraires demandées par Louis Philippe, pour rendre hommage aux grands personnages qui ont fait la gloire de la France. Cette collection était initialement conservée au château de Versailles.

Pour préparer votre visite au château de Pierrefonds rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.