Château de Montrésor - Touraine

Au cœur de l’un des « Plus Beaux Villages de France », les ruines de la forteresse médiévale et le logis Renaissance dominent les balcons de l’Indrois. Montrésor c’est un village charmant, mais aussi un des châteaux de la Loire dès mieux meublés, dans un style second empire.

#UN PEU D’HISTOIRE

Tout commença en l’an 1005, quand Foulques III d’Anjou dit Foulques Nerra construit sur le rocher une forteresse. Le lieu est idéal, c’est la frontière entre ses terres et celles de son ennemi le comte Eudes de Blois. 

Par la suite Ymbert de Batarnay, seigneur du Bouchage, va transformer vers la fin du XV ème siècle la forteresse médiévale en une demeure Renaissance. Il servit quatre rois de France : Louis XI, Charles VIII, Louis XII et François 1er. Ymbert de Batarnay édifie la collégiale de Montrésor, son gisant s’y trouve ainsi que celui de sa femme et de son fils.

Au XIX ème le château de Montrésor va connaître une renaissance. Le comte Xavier Branicki, né en 1816 en Pologne, est contraint de s’exiler de son pays natal à cause de ses convictions politiques pour une Pologne souveraine, qui lui attire l’hostilité du tsar Nicolas 1er . Il s’exile en France, pays de son ami Napoléon III. Il achète le château de Montrésor en 1849 alors en ruine. Il va restaurer le monument dans un style second empire et aménage le parc dans un style romantique. Le comte Branicki collectionne les œuvres d’arts dans son château. Il sera maire du village pendant 10 ans. Le château de Montrésor appartient toujours à ses descendants.

#SALLE A MANGER

Cette salle à manger peut accueillir jusqu’à 40 convives. Le comte fera de belles réceptions avec des officiers de l’armée impériale. De nombreux trophées de chasse la décorent.

#PETIT SALON

Dans cette pièce nous trouvons un mobilier et des tableaux raffinés. L’escalier en colimaçon est en acajou massif de cuba et en bronze doré.

#BOUDOIR ITALIEN

Tous les tableaux de cette pièce proviennent d’Italie. Le plafond est décoré avec les armes de Xavier Branicki et de son épouse Pélagie Zamoyska. Au dessus de la glace, se trouve la date de leur mariage 1873 ainsi que leurs initiales.

#BIBLIOTHÈQUE

Elle contient de nombreux ouvrages qui relèvent de l’esprit éclectique du comte Branicki. Les portraits dans les médaillons datent du XIX ème siècle. Le plafond de la bibliothèque est une copie de celui de l’opéra de Paris : le Palais Garnier. Au fond du grand corridor, on trouve une petite chambre aménagée avec un lit à la Polonaise.

#LE GRAND SALON

Dans cette pièce, banquettes et musique, permettaient aux invités du comte Branicki de passer une bonne soirée. On y trouve un buffet de style florentin fabriqué au XVII ème siècle et un piano de1849.

Pour préparer votre visite au château de Montrésor rdv par ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.