Château de la Ferté Saint Aubin - Sologne

Au cœur de la Sologne, le château de la Ferté Saint Aubin est un édifice du XVII ème siècle, fait de briques et pierres entouré de grande douve. La visite vous fera passer de la cave au grenier pour découvrir une quinzaine de pièces.

Dès le XI ème siècle, un édifice garde le passage du Cosson. Jusqu’au XVI ème siècle, il passe par différentes familles pour arriver par héritage au «  la Ferté Senectère « . Henri I de la Ferté Senectère entreprend en 1625 la construction du château actuel. Il fait également construire le porche d’entrée avec à l’époque un pont levis et les deux pavillons d’entrées avec leur toit à l’impérial. Son projet de départ était de raser le vieux château afin qu’il ait une parfaite symétrie. Mais faute de moyen, il n’y aura que la partie de droite de l’édifice qui sera reconstruite.

En 1675, Henri II de la Ferté Senectère fait édifier les écuries. Il deviendra maréchal puis duc et pair du royaume. Le château est vendu en 1746 au comte de Woldemar, un grand chef militaire sous Louis XV. Il réside non loin de son ami le maréchal de Saxe au château de Chambord.

François Victor Massena, duc de Rivoli, prince d’Essling achète la Ferté Saint Aubin en 1822. Ensuite le château va connaître différents propriétaires jusqu’en 1911, lors du rachat par la famille O’Gorman. Elle garde le château pendant 70 ans. C’est Jacques Guyot qui l’achète en 1987 et le restaure avec sa famille de passionnés.

# Vestibule

Il est réaménager au XVIII ème siècle, le dallage à cabochons date de cette époque. Deux imposantes statues accueillent le visiteur. Ce sont des reproductions de statues des jardins de Versailles : une Diane chasseresse et Aphrodite tenant la pomme de la discorde.

# Grand salon

De style Louis XVI, le grand salon garde ses volumes du XVIII ème siècle. On peut entre autre découvrir le portrait de Madeleine duchesse de la Ferté Senectère. Elle aurait été en contact avec la Voisin ( affaire des poissons ) et tente d’empoissonner son vieux mari le maréchal.

# Salle des gardes

C’est la plus grande des pièces du château avec une hauteur sous plafond de cinq mètres. C’était la hauteur d’origine de toutes les pièces du château. Sur la cheminée il y a une plaque aux armes du maréchal de la Ferté Senectère constructeur du château. Les belles boiseries en chêne sculptées datent du XVII ème siècle. Dans la salle des gardes on découvre également un plafond à la Française.

# Cuisines historiques

Elles furent restaurées en 1995 grâce à un document d’archive du XVIII ème siècle. Les cuisines sont composées de belles voûtes, de plusieurs cheminées, potager en pierre et de nombreux objets.

# Salle à manger

C’était au XVII ème siècle, une antichambre. Elle est décorée sous Louis XVI, le poêle en faïence date de cette période.

# Les chambres du château

La chambre Lowendal est une chambre d’apparat du XVIII ème siècle. Les belles tapisseries sont réalisées avec des cartons de la manufacture de Ribeauvillé, sur le modèle de fragment restant dans la chambre. La chambre Massena est composée de mobilier de style Empire qui appartenait au prince de Masséna duc de Rivoli, prince d’Essling. La chambre de madame dispose d’une antichambre et d’une garde robe. La cheminée, le parquet et les boiseries sont d’époque Louis XV.

# Grenier du château

Au dernier étage, on découvre des chambres de bonnes. Ensuite il y a une grande collection d’outils anciens et objets divers de la vie locale au XIX et XX ème siècle.

# Parc

Le parc du château fait 40 hectares. Il est composé de belles essences d’arbres. Au XIX ème siècle le prince de Massena va faire disparaître le jardin à la Française au profit d’un parc à l’anglaise. La chapelle néogothique qui se situe dernière le château est aménagée au XIX ème siècle. A l’origine c’était une simple plateforme pour les jardins à la Française.

Pour préparer votre visite au château de la Ferté Saint Aubin par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.