Château de la Bourdaisière – Touraine

Le château de la Bourdaisière est situé à Montlouis Louis sur Loire. Le monument accueille aujourd’hui un hôtel de luxe, le parc et le potager sont ouverts à tous pour des visites. La particularité de la Bourdaisière, c’est d’être un conservatoire national de la Tomate !

# Gabrielle d’Estrées
1573 – 1599

Sa mère Françoise Babou de la Bourdaisière quitte le foyer pour les beaux yeux d’un jeune marquis et abandonne ses enfants. Dans la famille de Gabrielle, les femmes sont reconnues pour être des « maîtresses ». Elle et ses six sœurs seront surnommées les sept pêchers capitaux. Gabrielle rencontre le roi grâce à son grand écuyer. Elle prend une place de plus en plus importante dans la vie d’Henri IV qui la couvre de cadeaux, allant jusqu’à lui offrir l’anneau de son sacre. Leur 1er enfant, César de Vendôme sera légitimé et assurera la charge de gouverneur de Bretagne et capitaine du château de Nantes. L’ascension de Gabrielle est stoppée quand elle décède brutalement, enceinte de son quatrième enfant.

# HISTOIRE

L’origine du château de la Bourdaisière remonte au XIII ème et XIV ème siècle, où se dresse une forteresse avec un donjon. Le premier seigneur connu est Jean de Meingre dit Boucicault , maréchal de France, né en 1310. Il en reste les douves sèches ainsi que la tour d’angle de la terrasse.

Au XVI ème siècle, Philibert Babou, argentier du roi et surintendant des finances devient propriétaire du château. Son épouse, Marie Gaudin, est reconnue comme la plus belle femme de son temps, elle est la maîtresse de François 1er. Ils reconstruisent le château en 1520. Leur arrière petite fille , Gabrielle d’Estrées ( maîtresse d’Henri IV ) est née au château en 1565.

Au XVII ème siècle, le marquis Nicolas Gouffier de Crevecoeur achète le domaine et va construire les communs, un logis et un châtelet Renaissance. Ensuite, le duc de Choiseul devient  propriétaire de la Bourdaisière. Il va détruire une grande partie du château, et utilise la pierre pour la construction de sa pagode à Amboise. Par contre le duc entretient très bien le parc.

Lors de la Révolution, le château est vendu comme bien national lors d’une vente aux enchères. Le nouveau propriétaire Armand Dubernard va construire l’aile droite. Après deux propriétaires américains, le château est acheté par la ville de Montlouis Sur Loir en 1959. Il sera utilisé comme maison de retraite jusqu’en 1988.

Le prince Louis Albert de Broglie acquit le château en 1991. Il le fait rénover et il deviendra un hôtel. Le  parc est ouvert aux visites.

# LA VISITE
Conservatoire des tomates

Le potager du château est très intéressant pendant la période des tomates. Le prince Louis Albert de Broglie à créé une collection de tomate ancienne, agrée au conservatoire des collections spéciales en 1998. Le potager comptabilise 700 variétés de ce fruit ! Elle ne sont pas commercialisées mais il est possible d’en déguster sur place.

 Le Dahliacolor

Pour compléter la visite du potager, un jardin composé uniquement de dahlia est créé en 2009 avec la collaboration du paysagiste Louis Benech. Le Dahliacolor, c’est 400 variétés de cette fleurs, avec de nombreuses formes et couleurs différentes.

Pour préparer votre visite au château de la Bourdaisière rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.