Château de Hautefort - Dordogne

Le château de Hautefort est un château unique en Dordogne. Il est le témoin de l’évolution de la forteresse médiévale en demeure de plaisance au XVII ème siècle. De plus le monument est entouré d’un jardin à la Française et d’un parc à l’Anglaise.

# HISTOIRE

L’édifice est construit sur un piton rocheux qui culmine sur les alentours. Un camp romain se trouvait sur cet emplacement. Le premier propriétaire de Hautefort connu, apparaît vers l’an mil : c’est Guy de Lastours. A la fin du XII ème, deux ennemis Constantin et Bertrand de Born se battent pour le château. L’un est partisan du roi de France et l’autre d’Angleterre. C’est Bertrand qui en devient le propriétaire. A cette époque, il y a un château féodal avec un donjon et des tours reliées par des remparts.

Au XV ème siècle, la famille des Gontaut forme la maison de Hautefort. Le XVI et XVII ème siècle sont les ages d’or du château. François de Hautefort, le premier marquis débute la transformation du monument. Il veut en faire un édifice digne de son temps composé d’un corps de logis et deux ailes en retour d’équerre avec deux tours. Son petit fils, Jacques François de Hautefort est conseiller du roi, écuyer d’Anne d’Autriche et de Marie Thérèse d’Autriche. Il développe une fonderie et fourni l’armé de Louis XIV. Avec sa fortune, il embelli le château. Sa sœur Marie de Hautefort est présente à la cour et sera une favorite de Louis XIII.

Pendant la Révolution, le château est utilisé comme prison. A la fin du XIX ème siècle, la famille de Hautefort vend le monument à Bertrand Artigues. Après son décès au début du XX ème, le château va connaître une mauvaise période d’abandon et de dégradation. Le baron Henry de Bastard et son épouse Simone achètent Hautefort en 1929. Ils vont entreprendre une restauration très importante. Malheureusement en 1968 un incendie détruit une grande partie du corps de logis. La baronne se lance dans une seconde restauration. Aujourd’hui le château appartient à une fondation créée par cette dernière.

# VISITE

Tour de Bretagne

Elle est le dernier vestige de l’ancienne forteresse médiévale en forme de quadrilatère avec quatre tours aux angles. La tour date du XV ème siècle. Au XVII ème siècle, elle est aménagée en logement par le marquis Jacques François de Hautefort. On peut admirer sa charpente en châtaigner du XVII ème siècle. Elle échappe à l’incendie de 1968.

Salle des cheminées

C’est la plus grand pièce du corps de logis, elle fait 220 m². C’était l’ancienne salle seigneuriale. L’incendie a malheureusement beaucoup touché cette pièce. Les deux cheminées en noyer du XVII ème siècle sont reproduites à l’identique.

Salle à manger

Cette pièce est transformée en salle à manger lors de la première restauration du château. Les beaux décors sont de diverses provenances et sont achetés spécialement pour décorer la pièce. Elles datent du XVII ème siècle.

Chambre d’honneur

Les murs sont tapissés de cuirs de Cordoue au XVII ème siècle. A l’origine, ils étaient peints et dorés. Sur la cheminée en marbre, une sculpture d’Antoine Coysevox représente Louis XIV. Le lit à la française est du XVII ème siècle.

Salle des tapisseries

L’ancienne salle des gardes fût transformer en antichambre. Des grandes tapisseries qui représentent des épisodes de la vie d’Abraham et de Josué y sont exposées. Trois tapisseries flamandes datent du XVI et une autre du XVII ème provient de Bruxelles.

Chapelle

Elle est aménagée entre 1670 et 1675 dans l’aile orientale et sa tour attenante. Le retable est fait en noyer. La coupole qui surplombe le chœur est ornée de caissons peints en trompe l’œil. Le sol est une particularité de la région : c’est un pisé avec comme motifs des rosaces, croix ou fleurs de lys.

Pour préparer votre visite au château de Hautefort rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.