Château de Grillemont – Touraine

Le château de Grillemont est caché dans les bois de la Chapelle Blanche Saint Martin. Le monument a accueilli au siècle dernier un élevage et de grandes courses de lévriers. Il est ouvert en été pour les visites.

Le premier seigneur connu est le chevalier Geoffroy de Grillemont qui prend possession des lieux en 1050. Sa famille reste propriétaire du château jusqu’en 1200. Ensuite différents propriétaires occuperont l’édifice, avec entre autre les Payen, une famille qui entretient des liens avec des croisés et des templiers. En 1464 Roland de Lescoet, grand veneur de France et capitaine gouverneur du château de Loches achète Grillemont. Son fils Bertrand sera à l’origine de beaucoup de modifications de l’aspect du monument. C’est un édifice avec quatre grosses tours, un donjon, et c’est un lieu clos. On notera le passage de Louis XI.

Après de nombreux propriétaires en 1739, François Balthazar Dange D’Orsay, secrétaire du roi Louis XV et fermier général, acquit le château de Grillemont. Il va le transformer en une demeure du XVIII ème siècle avec la destruction du donjon, le remblais de la cour d’honneur, il ouvre de nombreuses fenêtres et fait réaliser aussi des trompes l’œil pour avoir une vraie symétrie.

A cette époque un village s’était développé près du monument, il le déplace dans le bourg actuel de la Chapelle Blanche Saint Martin. Un jardin à la française sera créé à la place du bourg dans la prairie.

Grillemont passe la douloureuse période de la révolution sans problème.  Après trois propriétaires différents, c’est Gérasme Lecointre qui achète en 1850 l’édifice. Le château est alors vidé de tout mobilier, il reste un seul meuble.. La famille Lecointre va s’occuper de la rénovation et de remeubler leur demeure. Colette Lecointre va créer au château un élevage de lévriers et organiser des racings.

Lors de le seconde guerre mondiale, un département du ministère du commerce s’installe dans le château. Après un passage de l’armée Française , c’est l’armée Allemande qui investit le château avec de nombreux chevaux et matériaux. De février 1941 à février 1943, des douaniers occupent les lieux pour surveiller la ligne de démarcation qui est à 5 km. Les personnes qui passent la ligne sont faites prisonnières dans une des tours du château en attendant leur départ vers Tours. Au total 846 personnes seront emprisonnées ici.

La visite de l’intérieur comporte quatre pièces : le vestibule du XVIII ème siècle, une salle à manger, un salon du XIX ème et surtout le grand salon ou salon de musique. La pièce fait 17 mètres de long, elle est de forme arrondie pour une meilleur acoustique. Les décors du salon de musique datent du XVIII ème siècle.

Pour préparer votre visite au château de Grillemont rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.