Article écrit dans le cadre de mon voyage à vélo sur la Véloscénie l’itinéraire grand spectacle. 

Château de Carrouges - Orne

Le château de Carrouges est marqué par trois périodes de construction qui correspondent aux trois grandes familles qui l’ont habité. Au départ l’édifice avait un but défensif et a été transformé en lieu de plaisance.

# Un peu d’histoire

Le premier seigneur de Carrouges est cité en 1150. Au XIV ème siècle lors de la guerre de Cent Ans, Carrouges est une frontière entre la Normandie et la France. Une place forte est construite entre ses deux territoires. Il en reste le donjon avec ses mâchicoulis.

A la fin du XIV ème siècle, faute d’héritier masculin, le château passe par mariage de la dame de Carrouges à la famille Blosset de Saint Pierre. Au XV ème siècle un logis seigneurial est construit par Jean Blosset, un confident de Louis XI. A la fin du XV ème siècle, Marie Blosset épouse Philippe Le Veneur de Tillières. C’est au début du XVI ème siècle que le donjon et le logis sont reliés. A la fin du même siècle le château de Carrouges a la forme d’un quadrilatère. Durant la révolution, en 1793 la tour de la chapelle sera détruite.

Du XV ème  siècle à 1936, quinze générations de la famille Le Veneur de Tillieres se succèdent au château mais suite à des difficultés financières il est vendu aux enchères. Les Le Veneur ont fait fortune dans le travail de la forge mais c’est aussi cela qui causera leur perte. Au château il y a encore beaucoup d’ouvrages en fer. L’état se porte acquéreur avec également une bonne partie du mobilier et des objets de la famille.

# Châtelet d’entrée

Le châtelet d’entrée du château est construit par le cardinal Jean Le Veneur, ambassadeur et aumônier de François 1er en 1530. Il est le portail d’entrée du domaine. L’édifice est composé d’un corps central avec quatre tourelles et de grandes toitures. Son décor de briques noires sur fond de briques rouges lui donne un caractère unique.

# La visite intérieur

La visite de l’intérieur passe par l’aile des Blosset et dans les ailes classiques. 

Chambre de Louis XI

C’est dans cette chambre que séjourne Louis XI lors de son passage en 1473 sur la route de son pèlerinage au Mont Saint Michel. La cheminée présente les armes des Le Veneur de Tillières.

Salon nord

L’ouverture en accolade conduisait à la chapelle, avec la cheminée elles sont des témoins du Moyen Age. Le mobilier du XVIII ème siècle est acheté par l’état lors de la vente du château.

Anti chambre d’honneur

Dans cette pièce la cheminée date du XV ème siècle, mais son ornement représente une chasse au faucon du XVI ème siècle. Les poutres peintes sont l’œuvre de Maurice Gabriel au XVII ème siècle. La tapisserie provient de la manufacture du faubourg Saint Germain de Paris au XVII ème siècle, elle représente Jacob au puits.

Salle à manger

C’est le point de départ de l’enfilade des grands appartements. La cheminée de la salle à manger est faite de marbre du Maine, de granit et de pierre calcaire.

Salon des Portraits

L’impressionnante collection de portraits présente 14 générations des Le Veneur, elle est réalisée vers 1950. La cheminée en granit a des décors polychromes du XVII ème siècle. La tapisserie, du même atelier que celle de l’anti -chambre d’honneur représente Joseph interprétant le songe de pharaon.

Grand salon

C’est au XIX ème siècle qu’une cloison est supprimée pour réunir deux salons afin de n’en former qu’un seul. Dans le décrochement du pavillon sud, il y a trois petits cabinets. Le mobilier du grand salon date du XVII et XVIII ème siècle.

Escalier d’honneur

L’escalier d’honneur est composé d’une cage carrée qui repose sur quatre piles. Il est fait avec des briques, mais à l’origine elles étaient peintes en fausses briques, mais en 1960 lors d’une restauration, l’enduit est enlevé.

Pour préparer votre visite au château de Carrouges rdv par ici

1 réflexion sur “Château de Carrouges – Orne”

  1. Ping : La Véloscénie – L’itinéraire grand spectacle - Carnet de Juliette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.