Château de Beaugency – Loiret

Au cœur de la ville médiévale de Beaugency, se trouve un monument unique, surprenant et innovant dans le Val de Loire. Le château de Beaugency est devenu depuis 2021 un centre d’art numérique.

# Histoire

L’histoire du château remonte au XI ème siècle. Les seigneurs de Beaugency font construire un site castral imposant, pour contrôler l’accès au pont de la Loire. On y retrouve des bâtiments de l’abbaye des chanoines, un logis seigneurial de style roman ( le château actuel ) et un donjon : la tour César, haute de 36 mètres. C’est au château qu’au XII ème siècle, la reine Aliénor d’Aquitaine attend de connaître l’avenir de son mariage avec Louis VII. Le 23/03/1152 à l’abbatiale, le second concile de Beaugency annule leur mariage.

Philippe IV le Bel rachète le château en 1292. Plus tard, Jean de Dunois reçoit la seigneurie de Beaugency en dot. Compagnon d’armes de Jeanne d’Arc, Jean va entreprendre au XV ème siècle une restauration du château. Un siècle plus tard Jean d’Orléans Longueville, son petit fils, agrandit et modernise le château. Le jardin suspendu est créé à cette époque.

Jusqu’à la révolution le château appartient toujours à la famille. Il est ensuite vendu comme bien national. L’édifice va connaître divers usages : dépôt de mendicités sous Napoléon Bonaparte, musée de la vie en Orléanais, colonie de vacances. Jusqu’en 2018 le château était une propriété privée ouverte aux visites. En 2020, le monument est racheté par un couple d’architecte, qui ouvre en 2021 un édifice dédié au patrimoine et aux arts numériques.

# Centre d’art du numérique

C’est un lieu d’exposition d’art numérique, ce qui veut dire tout art réalisé avec l’aide de dispositifs numériques. Au château de Beaugency, les créations digitales ont pour thème : Arts, sciences et patrimoine. Sur 1500 m² vous pouvez découvrir 19 œuvres immersives et le jardin suspendu. C’est un lieu unique dans la région Centre Val de Loire.

# Mes trois œuvres coup de cœur

L’œuvre «  Lune dichroïque »  de Jérémie Bellot : une géode est en suspension dans la chapelle, la lumière joue tel un vitrail. L’œuvre « Red Stars » de Jérémie Bellot, Ena Eno et Julien Desbrosses. Et « nuage de points » de Jérémie Bellot et Ena Eno, un cube holographique composé de 3000 étoiles lumineuses.

# Combles et belvédère

La visite débute par les combles du château. La charpente de chêne en forme de coque de navire date en partie du XV ème siècle. On peut également voir celle de la tourelle du jardin.

Pour préparer votre visite au château de Beangency rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.