Chartreuse du Liget - Touraine

L’ancien monastère des chartreux fondé par Henri II Plantagenet est unique dans le centre et le sud Est de la Loire : c’est le seul monastère cartusien en Touraine. L’ensemble se compose d’une maison haute au Liget et d’une maison basse à la Corroirie, ainsi que d’une chapelle isolée, ou se sont installés les premiers moines qui fondent l’ermitage.

# UN PEU D’HISTOIRE

En 1153, quatre chartreux arrivent dans la région et demande le droit d’asile à l’abbé du monastère bénédictin Saint Sauveur de Villeloin. Il leur propose de s’installer dans la petite chapelle Saint Jean. Henri II Plantagenet soutient la fondation du monastère par le biais de dons afin d’obtenir le pardon du meurtre de Thomas Becket. C’est donc entre 1153 et 1178 que les chartreux s’installent. En 1223 le seigneur de Craçay, un seigneur proche de la chartreuse fait don de ses terres et de ses droits seigneuriaux aux Pères.

L’ordre cartusien est fondé en 1084 par Saint Bruno. Il quitte l’école épiscopale vers 1083 et va vivre une vie d’ermite avec quelques disciples. Ils s’installent dans le massif de la Grande Chartreuse. Cet ordre n’a pas de règles à proprement parler mais des conseils, les moines mènent une vie cloîtrée entre vie communautaire et vie d’ermite.

Malgré des difficultés durant la guerre de Cent Ans et les guerres de Religions, grâce aux dons et donations la Chartreuse du Liget va s’enrichir et devenir très importante. En 1787 de grands travaux de restauration sont lancés. Mais deux ans plus tard, commence la révolution. En 1791, les Pères et Frères doivent quitter le Liget. Le mobilier, les livres, les tableaux sont dispatchés dans les villes. La nationalisation des biens du clergé arrête les travaux, et entraîne la vente des bâtiments qui seront en grande partie détruits. Aujourd’hui il reste une partie importante des bâtiments reconstruits en 1787. Le domaine est reconstitué par la famille de Côme Edmond de Marsay en 1899.

# LE PORTAIL

Il date du XVIII ème siècle, lorsque des grands travaux sont lancés. Le portail représente Saint Bruno en habit de chartreux priant sur un oratoire.

#L’ÉGLISE

Dans le plus pur style angevin, l’église de la Chartreuse est composée d’une nef unique. Elle fait 27 mètres de long sur 8 mètres de large.

# LE GRAND CLOÎTRE

Les Pères vivent dans des maisons cellulaires, reclus autour du cloître.

# LA CHAPELLE SAINT JEAN DU LIGET

On suppose que la chapelle fût édifiée par Jean sans Terre. La rotonde est couverte d’un toit conique, à l’origine une nef venait continuer l’édifice. L’intérieur est recouvert d’impressionnantes fresques de la fin du XII ème siècle. Elles représentent : la naissance du Christ, la présentation au temple, la descente de la croix, le sépulcre du Christ, la mort de la Vierge, et sa généalogie. Son abandon date du XVI ème siècle. Cette chapelle est fermée, mais il suffit de réserver la clef à l’office du tourisme de Loches.

# LA CORROIRIE

C’est la maison basse de la Chartreuse du Liget. La Corroirie est le fief féodal et le monastère des Frères chartreux. Elle est un bel ensemble fortifié.

Pour préparer votre visite à la Chartreuse du Liget rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *