Pagode de Chanteloup - Touraine

A Amboise, se trouvent le Château Royal, le Clos Lucé, mais la Pagode de Chanteloup est moins connue. Le palais de Chanteloup a malheureusement disparu, mais il nous reste une chinoiserie qui date du début du XIX ème siècle. Elle est l’œuvre du duc de Choiseul, le grand ministre de Louis XV.

# LA PAGODE

C’est en 1761 que le duc de Choiseul, ministre de Louis XV et gouverneur de la Touraine achète le domaine de Chanteloup. A partir de 1765, le château va être mis au goût du jour et embelli. Il agrandira les jardins. En 1770, le duc tombe en disgrâce et vient vivre son exil à Chanteloup, où il tient une cour brillante. 

Étienne-François de Choiseul décide en 1775 de la construction d’une pagode pour rendre hommage à tous ses amis qui lui ont témoigné leur fidélité. L’architecte Louis Denis Le Camus va s’inspirer de la pagode chinoise de Kew Gardens pour la réalisation de celle de Chanteloup. Il dessine également un petit jardin anglo-chinois. L’édifice était utilisé comme belvédère de chasse.

La pagode fait 44 mètres de hauteur, elle est supportée par un péristyle de 16 colonnes et de 16 piliers. Elle est composée de sept étages construits en coupole, chacune est coupée par un escalier exigu et incliné. Au premier étage l’escalier est en pierre mais dans les étages supérieurs il est en bois d’acajou. Une fois au sommet un panorama sur la forêt d’Amboise et la vallée de la Loire s’offre à vous.

# CHÂTEAU DE CHANTELOUP 

Le château est bâti par Jean d’Aubigny en 1713 pour Marie-Anne de La Trémoille princesse des Ursins. Le duc de Choiseul en fait l’acquisition en 1761, avec Le Camus il va agrandir et embellir l’édifice. A son décès en 1785, le château est vendu au duc de Penthièvre. Une nouvelle vente se fera en 1802, le propriétaire Jean-Antoine Chaptal est un ministre de Napoléon et un créateur de procédé chimique. C’est dans le parc de Chanteloup qu’il va mettre au point la culture de la betterave, l’extraction et le raffinage du sucre. Il sera contraint de vendre en 1823.

Le duc d’Orléans, futur Louis Philippe achète la pagode pour agrandir la forêt qu’il vient d’acquérir. Le château, va malheureusement tomber aux mains de marchands de biens, connus sous le nom de « la bande noire ». Le mobilier va être vendu et le château détruit. Du grand domaine de Chanteloup, il ne reste que la pagode, la grande pièce d’eau et son canal, le pavillon du concierge et les deux pavillons d’entrées.

# LES JARDINS

Les jardins de Chanteloup seront créés tout au long du XVIII ème siècle, et représenteront une superficie de 4000 hectares. C’est en 1710 avec Jean d’Aubigny que le potager, le jardin à la française ainsi que des chemins boisés sont réalisés. En 1761, avec le duc de Choiseul et Le Camus, les extérieurs sont considérablement embellis et agrandis avec un petit et grand parc. Plus tard la pièce d’eau en forme de demi lune vient l’agrémenter. L’eau qui alimente la pièce d’eau provient des étangs de Jumeaux, à plus de 12 km pour un déniveler de 6 mètres. Elle arrive par un canal traversant le vallon par un siphon de plomb. Un grand canal de 600 mètres de long et 100 mètres de large vient prolonger la pièce d’eau. La révolution est venue saccager, ce qui devait être à l’époque un havre de paix.

Pour préparer votre visite à la Pagode de Chanteloup rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.