Château du Gué Péan - Loir et Cher

Dans la vallée du Cher, au détour d’une petite route au cœur d’un site verdoyant préservé se trouve le château du Gué Péan.

# HISTOIRE

La tour à l’impériale sera édifiée sur l’emplacement d’un dolmen. Par la suite, les Romains installent un camp de plan carré sur le site. Une motte féodale se trouvait ici au Moyen Age. Elle se transforme en logis seigneurial. Au XVI ème siècle, la famille d’Alaman, qui vient de Provence, construit le château que nous admirons aujourd’hui. Nicolas Alaman est un riche marchand, mais aussi un homme de confiance de Charles VIII, Louis XII et François 1er. Il aura un rôle dans l’organisation du camp du drap d’or en 1520. Le roi François 1er lui donne le droit de chatelenie. Nicolas achète la seigneurie du Gué Péan en 1524. La famille va faire construire les quatre tours et les deux pavillons Renaissance. Au XVII ème siècle, ils édifieront les deux ailes classiques.

Au XIX ème siècle, la famille de Cassin arrive au château. Ils mènent une vie bourgeoise typique de cette période. Des artistes de l’époque comme Fréderic Chopin ou George Sand viendront au Gué Péan. Le siècle suivant, un nouveau propriétaire arrive : c’est Raymond Massiet, marquis de Keguelin et de Roziers. Il ouvre le château au public et créé le centre équestre. A la fin du XX ème siècle, l’architecte du futuroscope Denis Laming achète le monument. C’est sa famille qui en est toujours propriétaire.

# VISITE

La tour à l’impériale

Elle est construite au XVI ème siècle. La tour est couronnée d’un dôme à l’impérial. Il en existe seulement 13 de ce type en France. Vous pouvez monter toutes les marches et faire le chemin de ronde ainsi que de découvrir cette incroyable charpente.

La visite guidée

Elle nous conduit à travers différentes salles et salons. Dans la salle à manger, une tapisserie du XVII ème siècle représente les fiançailles du Grand Condé. La bibliothèque est située au rez de chaussée de la tour nord. Elle est aménagée au XX ème siècle par Raymond Massiet. Il collectionne les autographes. Il a entre autre laissé celui du général de Gaule. Dans le grand salon nous découvrons une cheminée sculptée monumentale. Elle est commandée à la fin du XVI ème et sera livrée au début du XVII ème siècle. C’est l’œuvre de Germain Pilon. Elle est de style antique. Sa peinture représente Anne d’Autriche, c’est une copie d’un Rubens. La visite se termine dans le salon Napoléon III avec un beau meuble chinois laqué.

Pour préparer votre visite au château du Gué Péan rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.