Venise

Venise est connu du monde entier, pour sa beauté. Il faut dire que Venise est une
charmante citée, avec un glorieux passé. Elle se situe au nord de l’Italie et au large de la lagune Vénète, la ville et sa lagune sont inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Venise c’est un ensemble de 118 petites îles, séparées par des canaux et reliées par des ponts. J’ai visité Venise mi-décembre, j’ai été agréablement surprise par le peu de touristes présent. Dans certaines pièces du Palais des Doges, nous étions presque seuls. Génial non ! Pour commencer la visite direction deux petites îles au large de Venise.

Mazzorbo 

Après l’île de Murano ( que je n’ai pas visité ), voici Mazzorbo. Petite île en amont de Burano, elles sont reliées par un pont en bois. Sur cette île, il y a quelques maisons colorées et surtout des vignes et le campanile de Sant’Angelo.

Burano 

A 40 min de bâteau de Venise, cette île est incroyablement colorée. Ces maisons sont peintes de couleurs très vives, avec ses canaux, Burano mérite vraiment le détour. On dit que les pécheurs peignaient leurs maisons de couleurs éclatantes pour se repérer et les reconnaître en cas de mauvais temps. Au XVI ème siècle, Burano va gagner en importance grâce à la fabrication de dentelle. Aujourd’hui il reste très peu d’artisans, mais un musée est dédié a cet art.

Pont du Rialto : Ce célèbre pont qui enjambe le Grand Canal est un symbole de la ville. C’est le 1er lien entre les deux rives du Grand Canal, il date de 1175. Mais le pont en bois a subi des incendies. Le pont que nous découvrons aujourd’hui, est le 6 ème édifice construit entre 1588 et 1591 par Antonio Da Ponta. Le pont du Rialto dispose d’une arche unique de 28 mètres, afin de favoriser la navigation. Il est à découvrir à pied des deux côtés et en bateau.

Grand Canal : Il est aussi un des symboles de Venise. Avec sa forme de S inversé, il coupe Venise en deux. Pas moins de 45 petits canaux partent du Grand Canal et plus au moins tous les chemins nous mène à lui. Le Grand Canal fait 3,8 km pour une largeur qui varie de 30 à 68 mètres et une profondeur moyenne de 5,5 mètres. Pendant une période de 500 ans, sont construits sur ses rives plus de 170 édifices remarquables. Les magnifiques palais témoignent du passé glorieux de la cité. Les familles fortunées se devaient de construire un palais le long du grand canal, c’était une marque de prestige, et cela faciliter aussi le transport et le commerce.

Voici quelques’uns des plus beaux palais :
Ca ‘ Pesaro : Il est édifié au XVII ème siècle, dans un style baroque.
Palazzo Bembo : Il est construit à la fin du XIV ème siècle dans un style gothique vénitien
Ca’ Doro : C’est le plus beau palais du canal. Il date au XV ème siècle. Il présente le
passage du gothique à la renaissance.

Découvrir le Grand Canal en gondole doit être magnifique, personnellement je l’ai fait en bateau bus beaucoup moins onéreux.

Basilique Santa Maria Della Salute de Venise : Elle est de loin la plus majestueuse église de Venise, la basilique est située en bordure du Grand Canal, presque en face de la Piazzetta St Marc. L’édifice est construit de 1631 à 1687 de forme octogonale, pour célébrer la fin de l’épidémie de peste, sur 1 million de pilotis pour supporter son poids.

Place St Marc : C’est sur cette place au cœur de la ville, que les monuments emblématiques de la cité se situent. La place St Marc était le centre politique, administratif et religieux de la ville. Elle est divisée en deux parties : La Piazza : partie entre la basilique St Marc et l’aile Napoléon et La Piazzetta qui est entre le Campanile et la Lagune.

Campanile : Dès le IX ème siècle, le 1er campanile est construit, il a pour fonction d’être la tour de guet de la lagune et joue le rôle du clocher de la basilique St Marc. L’apparence actuelle du campanile, est due à sa construction entre 1511 et 1514 par Boortolomeo et obtiendra son aspect final au XVI ème siècles. Mais un matin de 1902, la tour s’effondra, sans faire de victime. Elle est ensuite reconstruite à l’identique. Du haut de ses 96 mètres, c’est le plus beau panorama sur Venise et sa lagune.

Tour de l’Horloge : Cette tour se situe sur la place St Marc, son horloge indique les heures, les phases de lune et les signes du zodiac. Elle est construite entre 1496 et 1499

Basilique St Marc : Tout commença en 826 quand deux marins Vénitiens dérobent à Alexandrie le corps de l’évangéliste Marc, pour le ramener à Venise. La 1er construction date de 832 sur l’emplacement de la chapelle du Palais des Doges. L’édifice actuel est construit vers l’an 1000, il est influencé par l’architecture orientale et occidentale. Ces 5 dômes byzantins à bulbes datent du 13 ème siècle.

Palais Contarini Del Bovolo : Cet impressionnant escalier en colimaçon est construit à l’extérieur du palais attenant comme c’est l’usage jusqu’au XVI ème siècle. Il est édifié en 1499 dans un style gothique et renaissance. Du haut de ses 26 mètres, la vue sur la ville est très belle, surtout au coucher du soleil. Seul l’escalier et une salle d’exposition sont accessibles, le reste du palais ne se visite pas.

Palais des Doges : Le palais des Doges est le siège du pouvoir et la résidence des Doges. Le bâtiment résume l’histoire politique, des arts et des institutions de la république de Venise. Il existe depuis le IX ème siècle mais l’aspect gothique que l’on découvre aujourd’hui, date essentiellement du XIV ème et XVI ème siècles. Le palais des Doges a subi de nombreuses évolutions, adaptations, reconstructions et restructurations : il est le témoin de 10 siècles d’histoire. Le monument est immense et devait remplir de nombreuses fonctions : Domicile du doge et de sa famille, de ceux en charge de la sécurité du doge, siège des institutions servant à la vie politique et administrative de l’état et de la ville, aussi bien comme organisation législative que gouvernementale, lieux d’administration de la justice et de commination des peines ( tribunaux / prisons ) , siège des bureaux du grand chancelier et de tout le dispositif bureaucratique et gestionnaire de l’état. Le Palais des Doges est le monument incomparable de l’histoire artistique et culturelle de Venise. Il est à lui seul un musée d’une richesse et d’un faste exceptionnelle, c’est une anthologie de peintures et de sculptures unique en son genre : le Palais des Doges est une merveille, à voir au moins 1 fois dans sa vie !

Pont des Soupires : C’est une arche en pierre qui relie le palais des doges, aux nouvelles prisons. Il est construit entre 1595 et 1605.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *