Manoir de la Possonnière - Loir et Cher

Le manoir de la Possonnière est situé à Couture sur Loir, dans le nord du Loir et Cher. C’est la maison natale du prince des poètes : Ronsard. Le nom Possonnière désigne la futaille qui servait pour mesurer le vin nouveau.

#UN PEU D’HISTOIRE

Les Ronsard sont des gardes chasses des comtes de Vendôme, ils sont présents dès le XIV ème siècle à la Possonnière. Le première château était probablement, un château troglodytique : il reste notamment caves, porches, pigeonnier. Chaque cave avait une utilité : la buanderie qui deviendra écurie au XVIII ème, caves à vin ou encore une cuisine et un garde manger. On apprécie également une tour quadrangulaire, semi hors d’œuvre qui abrite un escalier à vis, qui était l’accès à d’anciens bâtiments disparus. Le pigeonnier troglodyte, date de la fin du XIV ème, les 250 boulins sont creusés à même le tuffeau.

Le corps de logis est édifié en 1480 par Olivier Ronsard ( grand père du poète ). Il est échanson de Louis XI et gentilhomme de l’hôtel du roi. Durant l’époque de Louis de Ronsard ( père de Ronsard ), le logis sud et l’entrée des caves sont décorés de magnifiques sculptures et des inscriptions en latin, dans un style de la première renaissance .

Louis de Ronsard est un gentilhomme de l’hôtel du roi. Il accompagne Louis XII et François Ier pendant les guerres d’Italie. Après la défaite de Pavie, il est choisi par François Ier pour accompagner les enfants royaux :  François et Henri lors de leur échange contre leur père. Ils seront les otages de Charles Quint. Du côté nord, après avoir traversé le porche, nous arrivons dans ce qui était la basse cour. A l’époque de Ronsard, cette façade était dépourvue de décors et d’ouvertures. Elle sera modifiée au XIX ème siècle.

A l’intérieur, au rez-de-chaussée on peut voir une cheminée monumentale, qui date de la première renaissance, elle est restaurée au XIX ème siècle. La cheminée est décorée de nombreuses sculptures : fleurs de lys, armes de la France, blasons des Ronsard, de la famille royale. Cette pièce est également dotée de peintures murales remarquables. Jusqu’en 2004, elles étaient cachées derrière une toile. On retrouve de nombreux blasons encadrés par une couronne feuillagée et enrubannée.

#PIERRE DE RONSARD

Pierre de Ronsard est né à la Possonnière en septembre 1524, il est le fils de Louis de Ronsard et de Jeanne Chaudrier. Ronsard vécut toute son enfance dans le Vendomois, qu’il apprécie vivement. A ses 12 ans, il va être nommé page du dauphin François ( fils aîné de François Ier ), lors de son décès Ronsard entre au service du 3 ème fils du roi : Charles duc d’Orléans, puis à celui de l’une de ses sœurs : Madeleine. Elle deviendra reine d’Écosse, ce sera l’occasion pour Ronsard de quelques voyages dans son pays. Lors de son retour définitif en France, il sera écuyer, pensionnaire des écuries royales.

Mais il va devenir quasiment sourd et il doit abandonner toute carrière militaire et diplomatique. Ronsard est tonsuré en 1543 par l’évêque du Mans. Au décès de son père en 1544, son frère Claude hérite de la Possonnière et Ronsard part à Paris. Il suit les cours de Jean Dorat. Le collectif de la Pléiade est crée en 1549, sa carrière de poète commence ! A 30 ans il est nommé poète officiel du roi Henri II, puis de François II. Sous Henri III, il est moins apprécié, et passe de plus en plus souvent de temps dans le Vendomois et en Touraine, là ou se situe ses principaux prieurés. Dans la nuit du 27 au 28 décembre 1585, il s’éteint au Prieuré Saint Cosme.

Jusqu’en 2000 le manoir était une propriété privée, ouverte à la visite. Il appartient depuis à la communauté d’agglomération territoires Vendômois. L’année 2020, verra naître un nouveau jardin d’inspiration renaissance.

Pour préparer votre visite au manoir de la Possonnière rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *