Les pigeonniers #4

Dans les articles suivants dédiés aux pigeonniers vous trouverez des photos et quelques infos concernant l’édifice. Je vous propose de retrouver par ici mon article sur l’histoire des pigeonniers. 

Pigeonnier cylindrique de la commanderie d’Arville – Loir et Cher

La commanderie d’Arville est un ancien site templier. Le pigeonnier de la maison nous prouve qu’elle était un véritable domaine seigneurial. Il est construit entre la fin du XV ème et le début du siècle suivant. L’édifice est composé de 1495 boulins, sa charpente est en chêne et châtaigner.

Pigeonnier polygonal du Prieuré de Puychevrier - Indre

Le prieuré de Puychevrier appartient à l’ordre de Grandmont et date de la fin du XII ème sicèle. Son pigeonnier polygonal à été très bien restauré en 2010. 

Pigeonnier cylindrique du domaine de la Trochoire - Touraine

Dans le Chinonais, on trouve quelques pigeonniers avec une coupole en pierre. Celui du domaine de la Trochoire comporte environ 600 boulins et a gardé son arbre central et en partie son échelle. Sa coupole en pierre est surmontée d’un lanternon et de trois lucarnes. 

Pigeonnier cylindrique de la forteresse de Chinon - Touraine

A la forteresse de Chinon dans l’une de ses nombreuses tours, se cache un pigeonnier. Il est au cœur de la tour du Coudray construite par Philippe Auguste. Le pigeonnier est composé de 144 boulins repartis sur 11 rangs.  

Pigeonnier cylindrique de la Bourchardiere - Touraine

Le pigeonnier de la Bourchardière date du 1648, il appartenait à une métairie, au XIX ème siècle il devient une habitation. Mais lors du tracé de la nouvelle route de Loches, il est déplacé pierre par pierre 25 mètres plus loin.  L’édifice est composé de 308 boulins. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.