Île de la Réunion

Perdue dans l’océan Indien, faisant partie de l’archipel des Mascareignes entre Madagascar et l’île Maurice, l’île volcanique de la Réunion nous surprend toujours plus. Le slogan de l’office du tourisme « l’île intense » est tout à fait juste. A la Réunion on trouve toutes sortes de paysages, il y a une multitude de sports à pratiquer et surtout les cultures différentes s’y côtoient. La Réunion fait 70 km de long pour 50 km de large, et 10 000 km la sépare de la métropole. Elle est née il y a 3 millions d’années avec le Piton des Neiges qui culmine à 3070.5 mètres d’altitude. L’île est classée  » Parc National de la Réunion », « Parc Marin de la Réunion » et en 2010 au Patrimoine Mondial par l’UNESCO pour ses « pitons, cirques et remparts ».

La « capitale » de la Réunion est St Denis au nord de l’île entre montagne et mer. C’est la plus grande ville d’outre mer avec 144 000 habitants.

La cascade Niagara à Ste Suzanne est très accessible, c’est la plus visitée de l’île. Elle culmine à 25 mètres au dessus des champs de cannes à sucre et gerbes de bambous. La baignade y est possible, c’est également un coin a pique nique. En saison humide, le débit devient intensif.

Le Gouffre d’Étang Salé est un couloir naturel de roches volcaniques ou les vagues viennent se fracasser. Le spectacle est impressionnant mais aussi très dangereux si l’on s’approche trop.

Le Grand étang est le plus vaste lac de l’île. En saison des pluies il fait 500 mètres de large pour 1 km de long. Pour faire le tour du lac il faut compter 4 km, au bout du lac à 1.2 km, la cascade du Brat d’Anette alimente la grande étendue.

L’observatoire des tortues marines Kélonia, est un aquarium, musée et centre de recherches. Son but est la sensibilisation à  l’environnement et aux tortues. L’observatoire est au cœur de programmes de recherches, pour la protection des tortues à la Réunion et dans l’océan Indien. Il accueille les tortues blessées, malades, pour les relâcher en mer une fois soignées.

La vallée de Takamaka à 800 mètres d’altitude offre des paysages grandioses. C’est une longue vallée encaissée ou les points de vue à couper le souffle se succèdent. Elle est le lieu le plus humide de l’île, c’est pour cela que la vallée accueille des centrales électriques. Avant de partir, il est conseillé de se renseigner car le sentier peut être fermé. Ensuite il est réservé aux marcheurs entraînés et non sensibles au vertige. Le sentier est à flanc de falaise, très étroit. Il faut passer par dessus quelques petites chutes d’eau et plusieurs ponts, au bout d’un moment le sentier devient de plus en plus difficile, il y a plus de 20 échelles à parcourir.

Le bassin la Paix à St Benoit, c’est un grand bassin entouré d’orgues de basaltes. On peut nager dedans, mais l’eau y est très froide. L’accès est relativement facile il y as 200 marches pour descendre au bassin.

Anse des Cascades à Ste Rose, c’est une baie naturelle qui accueille un petit port de pêche, quelques cascades et aires de pique-nique. L’endroit est vraiment agréable, c’est aussi une grande cocoterai. Le site est protégé par le conservatoire du littoral.

Le Piton de la Fournaise au sud de l’île, domine du haut de ses 2632 mètres. Né il y 530 00 ans c’est un des volcans les plus actifs au monde avec 2/3 éruptions par an. Le petit cratère «  le Formica Léo », est un cône volcanique du piton. L’enclos du volcan est ouvert aux randonneurs, mis à part lors d’éruption. Pour le découvrir le belveder du Pas de Bellecombe, offre une vue grandiose de piton et de son enclos.

Avant l’arrivée au volcan, la Plaine des Sables est désertique, elle contraste avec le reste de l’île. On se croirait sur Mars.

Le long du bord du mer on passe à travers les différentes coulées de laverefroidie qui partent du piton pour rejoindre la mer.

C’est au XIX ème siècles qu’un esclave initié à l’horticulture, découvre en 1841 le procédé le plus pratique de pollinisation artificielle de la vanille. La Réunion devient le berceau d’un savoir faire et 1 er producteur de vanille. Quelques plantations perpétuent la tradition, la vanille bourbon coûte chère, mais à mon gout c’est la meilleure vanille.

Pour préparer votre visite sur l’île de la Réunion rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.