Édimbourg

Édimbourg est la capitale de L’Écosse. En 1070 le roi Malcolm III et la reine Margaret s’installent au château, il deviendra résidence des futurs monarques. Leur fils le roi David 1,er fonda l’abbaye de Holyrood en 1128 en bas du rocher. Edimbourg est déjà reconnue capitale de l’écosse en 1350. La vieille ville ( old town ) est construite sur une petite surface. Les maisons sont édifiées de plus en plus hautes. En 1600, elles font 9 étages ou plus. Le surpeuplement de la vieille ville, va poser problème. En 1767 la nouvelle ville ( new town ) est construite sur les plans de l’architecte Craig. Les façades grises, changent au grès de la météo. La vieille ville et la nouvelle ville, le château sont classés par l’Unesco en 1995. Edimbourg est un énorme coup de cœur, la ville est très belle, pleine de monuments, pas d’immeuble moche, et avec un volcan en plein centre !

Cathédrale St Gilles :  C’est un lieu de culte depuis 854 après J.-C. Trois églises ont occupé le site : la première du 9 ème siècle fût remplacée en 1126, par une construction romane dont il ne reste que 4 piliers, le reste fût détruit dans un incendie en 1385. Elle est reconstruite au XV ème siècle. C’est la plus importante église de la capitale.

Calton Hill : Du haut de cette colline, de 100 mètres d’altitude , le panorama sur la ville est très sympa. Elle fût aménagée en 1815, et comporte une collection surprenante de monuments, qui lui vaut le surnom d’acropole d’Édimbourg. On y retrouve le monument national ( composé de 12 colonnes ), le monument Nelson ( une tour de 32 mètres, à l’allure de phare ).

Château d’Édimbourg : Sur le pic d’une roche volcanique, le château est construit sur 3 flancs de falaises. Le site est le plus ancien endroit fortifié de grande Bretagne, ayant été continuellement occupé. En 1093, des écrits relatent déjà la présence d’un château royal. Par la suite Jacques III ( 1460 – 1488 ) choisit le château comme résidence principale. Il va commencer beaucoup de travaux et adopte le style de la renaissance européenne. Le château dispose de tout le nécessaire pour remplir ses fonctions : logement roi/reine et à sa maison/cour, lieu de culte, entrepôt pour les registres nationaux, dépôts pour les denrées, les impôts, les joyaux et insignes royaux, prison d’état, logement des officiers royaux. Jacques V ( 1513 – 1542 ) résidât de moins en moins au château, au profil de HolyroodHouse, demeure plus confortable, et approvisionnée en eau. Le château sera toujours un lieu de force militaire. Il sera le site le plus assiégé de grande Bretagne : 26 tentatives ! Lors de la visite vous pouvez visiter différents musées, le sanctuaire national, les honneurs d’Écosse, le palais royal, la chapelle St Margaret’s.

Jardin Botanique Royal : Le jardin à été crée en 1670 par des médecins, qui y cultivent des plantes médicinales. Actuellement le jardin fait 28 hectares et présente une des plus belles collections au monde, de plantes . Dans les 10 serres, différentes zones climatiques présentent une végétation très variée ( tropique, desert aride…). Il y a 3000 plantes exotiques, et une collection de nénuphars géants, totalement incroyables !

Scott Monument : C’est un monument dédié à l’écrivain Sir Walter Scott. La pyramide néogothique, haute de 61 mètres, domine le Princes Street et offre la meilleure vue sur le centre ville.

Arthur’s Seat : C’est en pleine ville, que se trouve ce volcan éteint de 251 mètres. La montée est possible sur tous ses versants, mais le plus facile c’est depuis la prairie de Holyrood Park. De son sommet, il y a une vue imprenable sur Édimbourg et ses alentours. Le site dispose d’une géologie et d’une flore très diversifiées. Sur un de ses versants, il y a les ruines de la chapelle St Anthony du XV ème siècle.

Palais / Abbaye de Holyrood

Le site d’Holyrood est situé à l’opposé du château. Le palais sera dès le début du XVI ème siècle, la résidence préférée de la famille royale écossaise. Il est aujourd’hui la résidence officielle de la famille royale, lors de leurs déplacements en Écosse.

Abbaye : David 1er, fût blessé par un cerf lors de la chasse dans ses bois, l’animal tenait un crucifix. Pour montrer sa reconnaissance envers Dieu. Il fonda l’abbaye augustinienne en 1128. L’abbaye prospéra, elle bénéficia du soutien des rois Stuarts au XV ème siècle. Ensuite elle sera utilisée comme église paroissiale, chapelle royale. Les toits de l’abbaye s’écroulèrent au XVIII ème siècle et c’est dans cet état qu’on la découvre.

Palais : Il est édifié entre le XV et le XVI ème siècle, dans les jardins de l’abbaye. Le roi Charles II, chargea son architecte de créer un nouveau plan. Ils édifieront le château Palladien que l’on visite aujourd’hui. La tour du XVI ème ( nord ouest ) est conservée, la symétrie va être créée avec la construction d’une seconde tour. Marie Stuarts résida 6 ans,à HolyroodHouse, ses appartements se visitent.

Dean Village : Le long de la Water of Leith, se trouvaient 11 moulins, c’est aujourd’hui un village
bucolique en pleine ville. Dans son vallon de verdure et d’eau, de jolies maisons forment Dean Village. Well Court est la grande résidence aux tourelles, et horloge, elle a été construite en 1886, sa cour est ouverte, n’hésitez pas à y rentrer. Ensuite un sentier longe la rivière, c’est très agréable.

Château de Craigmillar : C’est la famille de Preston, qui commença sa construction au XIV ème siècle, des ajouts datent du XV et XVI ème siècle. Le château de Craigmillar est une maison-tour ( donjon ) entourée de murs d’enceinte, qui lui donne son caractère défensif. Le château est connu pour avoir accueilli Marie Stuarts lors de sa convalescence en 1566. En 1660 le château est vendu à Sir John Gilmour, ses descendants quittent le château au XVIII ème siècle, il tomba lentement en ruine. La configuration du château est assez particulière, il est édifié sur une colline, et la ville s’est développée autour. Craigmillar est un château médiéval très bien conservé.

Greyfriars Kirkyard : C’est un cimetière, où les sépultures anciennes donnent une ambiance mystérieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *