Château du Clos Lucé - Touraine

Le Clos Lucé est un petit château de Touraine, mais mondialement connu pour avoir été la demeure du célèbre Léonard de Vinci. Cette année nous célébrons les 500 ans de la Renaissance et notamment les 500 ans de la mort de ce dernier. J’en profite pour vous faire découvrir l’histoire du Clos Lucé et celle de Léonard de Vinci.

# Le château

Le domaine appartient de 1214 à 1471 à la famille d’Amboise. Ils feront don des terres de Cloux, aux religieuses cisterciennes de Moncé. Le château est construit en 1471, sur des fondations du XII ème siècle, il est offert par le roi Louis XII à Etienne le Loup. L’édifice est construit en briques roses et pierres de tuffeau, la brique est utilisée plus que la pierre par soucis d’économie. Le château est édifié autour d’une tour d’angle octogonale entre deux bâtiments. A l’époque de Léonard, le château était en forme de L. Il est entouré de fortifications. En 1490 Charles VIII achète le château de Cloux, il y fait construire un oratoire pour son épouse Anne de Bretagne, qui vient y pleurer ses enfants perdus en bas âge.

Pendant 200 ans, il restera demeure Royaume et résidence d’été des rois de France. C’est ici que Louise de Savoie, régente de France, réside et élève ses enfants : Marguerite de Navarre et le Comte d’Angoulême, notre futur François 1er. C’est ce dernier qui invitât Léonard de Vinci à vivre ici en 1516. Un souterrain part du Clos Lucé, mais il est bouché à quelques mètres. Par contre aucun souterrain n’a été retrouvé au château Royal, qui se trouve à 400 mètres. Donc on ne peut pas affirmer cette légende. Au XVII ème siècle le château de Cloux, prend le nom du Clos Lucé, le clos de lumière. Ensuite il passera aux mains de la famille d’Amboise, qui le sauve de la révolution. En 1854, la famille St Bris, une famille de passionnés, achète le château et le restaure pendant 60 ans.

Chambre de Léonard de Vinci

C’est ici que décède Léonard de Vinci le 2 Mai 1519. François 1er n’assista pas à sa mort, le roi étant en son château de Saint-Germain-en-Laye. Le célèbre tableau témoigne de l’amitié entre les deux hommes. Des fenêtres, nous voyons la chapelle du château d’Amboise.

Les ateliers vivants de Léonard

Ses ateliers sont restitués dans l’esprit d’une bottega de la renaissance. Léonard de Vinci, y travaille trois œuvres majeures : La Joconde, La Vierge, l’enfant Jésus et Saint Anne et le Saint Jean Baptiste.

Pigeonnier

Il est construit au XV ème siècle en brique, tuffeau et mortier pour Etienne le Loup. Extérieurement il est de forme carré mais à l’intérieur il est octogonale. Le pigeonnier comporte 1000 boulins.

Parc

Dans un parc clos de 7 hectares, un parcours permet de découvrir les créations et inventions du maître, notamment par le biais de 20 maquettes géantes.

# Léonard de Vinci

Léonard de Vinci est né à Vinci en Toscane ( Italie ) le 15/04/1452. Durant sa vie, il prouva son génie. Léonard sera un peintre reconnu, un homme d’esprit universel, un artiste, ingénieur, scientifique, inventeur, anatomique, architecte, sculpteur et la liste pourrait être très longue…

Cependant, peu de projets sont réalisés ou réalisables de son vivant. Léonard de Vinci développe des idées en avance sur son temps, comme l’avion , l’hélicoptère où le sous-marin. Il fera beaucoup avancer la science, notamment dans l’anatomie et l’hydrodynamique.

Il sera élevè auprès du célèbre peintre et sculpteur, Andra Del Verrocchio, à Florence. Dès ses 20 ans, il est enregistré dans le  » livre rouge « , un célèbre guide des artistes, peintres, et des docteurs en médecine de Florence. Sa carrière de peintre a alors débuté. Il peint son premier tableau : La Madone à l’Oeillet en 1476. En 1490, Léonard crée une académie portant son nom, ou il enseigne son savoir. Par la suite il sera au service de Ludovic Sforza à Milan, il réalise le plafond de leur château. Après la chute de Sforza, il prépare un rapport sur l’état de la défense militaire de la Toscane, pour le Comte de Ligny. A la suite du retour de Ludovic Sforza, il fuira à Venise. En 1499 il est employé comme architecte et ingénieur militaire par les Vénitiens, pour protéger leur cité. César Borgia, Duc de Valentinois, fait appel à Léonard de Vinci en 1502 et le nomme  » capitaine et ingénieur général « .  L’année suivante il est de retour à Florence, il assure les fonctions d’ingénieur de guerre, architecte et ingénieur hydraulicien. En 1504- 1505 il étudie l’anatomie et le vol des oiseaux, à cette même période il commence le portait de Mona Lisa Del Giocondo, La Joconde. Il part pour Rome en 1513, il travaillera pour Julien de Médicis mais il ne lui confie que des modestes missions. En 1515 François 1 er reconquit le Milanais avec la bataille de Marignan. Il sera présent à Bologne où le Pape Léon X rencontre François 1er, à cette occasion il conçoit un lion mécanique.

Léonard de Vinci quitte son Italie pour la France en 1516, sur l’invitation de François 1 er à venir vivre au Clos Lucé à Amboise à l’age de 64 ans. Deux assistants artistes- peintres le suivront en France, ce sont Francesco Melzi et Salai, ainsi que trois toiles : St Jean Baptiste, la Vierge, l’enfant Jésus et St Anne et la Joconde. François 1 er dira « Ici Léonard, tu seras libre de rêver, de penser et de travailler ». Il sera nommé premier peintre, premier ingénieur et premier architecte du Roi et percevra une pension annuelle de 1000 écus.

Il travaille comme ingénieur, architecte, et metteur en scène, il organise pour la cour de somptueuses réceptions. Léonard de Vinci a pour projet de réaliser pour Louise de Savoie, la mère de François 1er ; la construction de la citée idéale de Romorantin. Pour cela il faut détourner un fleuve, les travaux de terrassement et aménagement vont commencer, ainsi que la construction d’une aile de 70 mètres de long. Tout s’arrêta en 1519, sans doute suite au décès du maitre. Le tout fût détruit en 1723. Mais les plans de cette cité sont restés dans le codex Atlanticus, ils seront probablement un prototype du château de Chambord. Le 23/01/1519, Léonard tombe malade et rédige son testament. Il souhaite léguer l’ensemble de son œuvre, à son disciple préféré Francesco Melzi afin de la publier. Le 2/05/1519 à 67 ans décède Léonard de Vinci au Clos Lucé d’Amboise. Il sera enterré à la Collégiale St Florentin à Amboise. En 1874 ses ossements sont placés dans la chapelle St Hubert au château d’Amboise.

François 1 er appréciait sincèrement Léonard de Vinci, et le considérait comme son père. Il dira au sculpteur Benvenuto Cellini « Il n’y a jamais eu un autre homme né au monde qui en savait autant que Léonard, pas autant en peinture, sculpture et architecture, comme il était un grand philosophe»

Ce sont les grandes lignes de l’histoire de Léonard de Vinci, je ne suis pas historienne il peut donc y avoir des erreurs.

Pour préparer votre visite au château du Clos Lucé rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.