Château de l’Ebaupinay

Ce château a connu le même engouement que le château de la Mothe Chandeniers en fin d’année 2018. Le château de l’Ebaupinay est situé dans le département des Deux Sèvres en PoitouCharentes. Il subira les affronts de l’histoire pour renaître de ses cendres au XXI ème siècle.

#HISTOIRE DU MONUMENT

Le château de l’Ebaupinay est édifié entre le XIV et XV ème siècle. En février 1458, une lettre de Charles VII adressée à François de Vendel, vassal du seigneur d’Argenton lui donne la permission de fortifier son château. Il construira le château de l’Ebaupinay ! Le monument est édifié à la fin du Moyen Age dans un style gothique tardif.

Le château fût toujours habité, mais lors de la révolution il est pillé et saccagé. Les Guerres de Vendée le mèneront à la ruine, un incendie détruit ce qui reste du château : charpente et plancher notamment. Sa structure est dans un grand état de délabrement.

Son architecture est impressionnante le château est composé de quatre tours aux extrémités du logis, et d’une au centre. Les tours sont couronnées de lucarnes à pignons triangulaires. Le chemin de ronde dispose de mâchicoulis. Le château est en partie entouré de douves encore en eau. Il est classé aux Monuments Historiques en 1898.

#PROJET DE SAUVEGARDE

Comme pour le château de la Mothe Chandeniers, l’association Adopte un Château et la start up Dartagnans lancent le projet de rachat de la ruine en août 2018. Le succès est au rendez vous : 11 864 contributeurs venant de 95 pays. Le château va revivre via un projet 100 % immersif autour d’une aventure médiévale. Des ateliers des différents métiers liés à la restauration : taille de pierre, forge… vont être installés pour transporter les copropriétaires et les visiteurs durant cette période !

J’aime beaucoup le projet d’achat collectif de monuments afin de les sauver de la ruine et de l’oublie. C’est une belle découverte, j’ai hâte de revenir quand les différents ateliers seront mis en place !

Pour préparer votre visite au château de l’Ebaupinay rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.