Barcelone

Barcelone, est la capitale de la Catalogne, mais aussi la 2ème ville d’Espagne. Elle est connue pour ses nombreux monuments signés Gaudi, Barcelone dispose de 9 édifices classés au Patrimoine Mondial de l’Humanité. Ici règne un air méditerranéen avec ses 4.5 km de plages mais c’est aussi le lieu du shopping avec la shopping line de 5 km !

Park Guell Emblème de Barcelone avec la Sagrada Familia, le parc est coloré et sort de l’ordinaire. Construit par Antoni Gaudi de 1900 à 1914, il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est conseillé de réserver ses billets en ligne pour éviter l’attente. Ce que je fis, seul bémol, obligation de choisir un créneau horaire à la réservation. Après quelques soucis de transport en commun, nous voila arriver mais en retard. J’ai essayé de négocier l’entrée, mais rien n’a faire, et même en achetant des tickets sur place pas d’entrée possible avant 17h30, et il était 13h .Alors nous avons visité le parc gratuit, original, il offre une vue sur Barcelone et sur le parc payant.

La Sagrada Familia : œuvre également signée Antoni Gaudi, sa construction commença en 1882. C’est un monument inachevé, la fin des travaux est prévu pour 2026. Elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour la visiter, il faut réserver les billets en ligne impérativement. Nous avons choisi de ne pas découvrir l’intérieur, notamment car il fallait encore choisir un horaire. De l’extérieur, le monument est très beau, le style est vraiment particulier, on dirait qu’elle sort d’un film fantastique. Ses différentes façades offrent plein de détails à observer, le nombre de touristes qui sont devant sa façade principale est impressionnant aussi.

Marché de la Boqueria : C’est le marché le plus important de la ville. Dans la rue de la Rambla, on le repaire de loin, grâce à son armature en fer forgé. La Boqueria est un marché couvert. Une fois à l’intérieur, c’est une explosion de couleur et de senteur. Les stands sont très colorés, variés et alléchants. On peut manger sur place, le choix du stand sera compliqué. Pour ma part, j’ai profité de cette visite au marché pour faire une cure de fruits exotiques. Les étalages sont tous plus attirants les un que les autres. Des salades de fruits et jus frais sont proposés, mais aussi des fruits frais, prêts à manger comme les grenades ou encore des pittaya. Huum ! Pour organiser votre visite le marché est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 20h30.

L’arc de triomf :  Ce monument en briques colorées fût construit par l’architecte Josep Vilaseca. C’était la porte d’entrée principale de l’exposition universelle de 1888. Il est haut de 29.8 mètres et domine une belle allée de palmiers, qui conduit au parc de la Ciutadella.

Aquarium de Barcelone : La visite de l’aquarium était prévue dans notre programme, notamment pour découvrir son tunnel, de 80 mètres. Après avoir descendu toute la Rambla, on arrive sur le port Vell, qui est un port où se promener est très agréable. Des grands yachts sont ici, tout comme des plus petites embarcations.

On commence la visite, les bassins sont plaisants à regarder, mais reste classiques. Le fameux tunnel arrive, assez impressionnant. C’est un tunnel subaquatique de 80 mètres, ou l’on peut observer les requins et poissons. Sur tout l’aquarium 450 espèces différentes sont recensées. A mes yeux, le lieu est à visiter un jour de pluie, car le prix de l’entrée est élevé, pour la grandeur de l’aquarium. En juillet et août, il est ouvert de 9h30 à 23h.

Montjuic :Du haut de sa colline de 173 mètres, le quartier offre, musées, jardins, points de vues, complexe des jeux olympiques de 1992 et installations touristiques.

Le château de Montjuic :  construit dès 1640. Il domine le quartier et je dirais même le centre ville. C’est une forteresse militaire, l’intérieur est peu intéressent à mon gout mais la vue panoramique est superbe. On peut admirer les monuments de la ville, la montagne, la mer et le port. Le prix de l’entrée est de 5 euros.

 L’ancien Parc Olympique : le lieu est marqué par les jeux olympiques de 1992. La célèbre tour téléfonica, en est le symbole. Haute de 136 mètres, elle représente un athlète portant la flamme olympique. Le stade olympique Llouis Companys, dispose de 55 121 places.

Dans le cartier, il y a aussi environs 10 jardins dont le jardin botanique, le jardin de Costa I Llobera, jardin botanique historique.

 Le palais national : il fût construit entre 1926 et 1929 pour l’exposition internationale de 1929. Depuis 1934, il devient le musée d’art national de Catalogne. Devant il y a les fontaines magiques de Montjuic. C’est un spectacle son et lumière.

Plaça Reial : Elle se situe à côté de la Rambla. C’est une place à arcades, l’unique de Barcelone. Des palmiers se trouvent au centre, et sous ses arcades, il y a plein de restaurants. L’endroit est rempli d’énergie et agréable à voir.

Montserrat : Le meilleur pour la fin ! Après 1 heure de train, on descend, le paysage est à couper le souffle. Dépaysement total, après le centre ville de Barcelone, la verdure de la montagne me fait du bien. Nous voila au pied du massif de Montserrat, qui culmine à 1230 mètres, avec le sommet St Jérôme. Nous prenons le téléphérique, inauguré en 1930. Le trajet dure 5 min pour parcourir 1350 mètres. Une fois en haut, nous découvrons, la vue sur le massif, la vallée et le monastère. On marche vers le monastère. L’abbaye bénédictine débuta sa construction en 888. En premier, nous découvrons la plaça de Santa Marie, d’où on peut voir un petit cloitre et la façade du monastère. La basilique, fût inaugurée en 1592, à l’intérieur tout est sombre, et on peut voir la vierge noire.

Nous quittons le monastère, pour prendre le funiculaire qui conduit en haut de la montagne. De là, partent deux sentiers, nous partons sur la gauche, la vue est toujours superbe. Le parcours commence à descendre raide, alors on rebrousse chemin et on part en direction de l’autre sentier. Nous ne sommes pas déçus, ici les formations rocheuses sont encore plus étranges. La vue est sensationnelle, en montant, nous découvrons une chapelle qui se trouve sur un rocher. Un peu plus loin, on trouve aussi l’ancien habitat d’un Hermite, coincé entre le rocher. On repart en direction du funiculaire, puis le téléphérique et nous retournons vers Barcelone, des étoiles plein les yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.