Balzac, Qui êtes-vous ? Musée Balzac/Château de Saché

Le musée Balzac : Château de Saché propose régulièrement des expositions. Actuellement c’est  » Balzac, qui êtes-vous ? « . Pour le situer, le château est au centre de la Touraine. Le décor et mobilier du château évoquent le quotidien de Balzac. Il viendra à plusieurs reprises à Saché de 1825 à 1848, sur invitation de son propriétaire, Jean Margonne. Il aime le calme de Saché pour travailler et se ressourcer ( un article sera prochainement dédié au château ).

L’exposition  » Balzac, qui êtes-vous ? » a pour but de dévoiler l’intimité du romancier, et de percer sa véritable nature. Nous pouvons découvrir ses correspondances et deux cents portraits ( portait de jeunesse, portrait officiel, en passant par les caricatures ). Ils datent de l’époque de Balzac ou de quelques années après sa mort, les citations viennent de sa correspondance, où, elles sont l’oeuvre de ses contemporains. Tout au long de l’exposition, nous découvrons comment Balzac maîtrise son image.  

Honoré de Balzac, impose deux images de lui même. Dandy : un Balzac, mondain, qui sort beaucoup, qui est toujours bien soigné de sa personne. Galérien de plume et d’encre : un Balzac, en robe de chambre/moine pour le travail, c’est un acharné de l’écriture. On observe deux visions, deux caractères différents, pour une personnalité très complexe.

 

On découvre un portrait privé de Balzac à 30 ans. Au début de sa carrière il ne souhaite pas être peint, notamment à cause de ses complexes et d’une promesse faite à Madame Hanska. Il y a deux sortes de représentations de Balzac : les portraits nature et les charges ( qui révèlent un bon vivant, un joueur ).  Malgré l’interdiction, beaucoup de caricatures seront faites. Danton fera deux sculptures qui représentent le Balzac dandy et le galérien de plume et d’encre. D’autres artistes vont s’inspirer des caricatures pour faire des portraits, mais cela va créer une mauvais image du romancier. Balzac va donc faire appel à un peintre pour maîtriser son image. Il s’agissait de Louis Boulanger. Il est représenté en galérien de plume et d’encre, il choisit sa tenue, sa posture. Mais malheureusement ça n’arrêtera pas les caricaturistes.

 

Dans cette exposition on apprécie également le portrait le plus représentatif de Balzac, fait par Jean Alfred Gérard-Séguin. Il devait illustrer la Comédie Humaine, mais Balzac ne l’apprécie guère. C’est un portrait plus flatteur qu’il choisit ( dans la même posture que celui de Louis Boulanger ).

Le célèbre sculpteur des personnages importants de l’époque : David d’Angers va faire deux médaillons ainsi qu’une sculpture de Balzac. Dans la suite de l’exposition, on peut découvrir des peintures sur son lit de mort, et beaucoup d’autres caricatures.

Avec entre autres : La grande course au clocher académique ( plusieurs écrivains sont représentés, car les romanciers souhaitent entrer à l’Académie Française ). Et une autre caricature bien connue, celle du grande chemin de la prospérité.

L’exposition est à découvrir jusqu’au 19/01/2020. Autour de celle ci, il y a un atelier imprimerie : Portrait de Balzac le 26/12 et le 02/01 à 11h. Ainsi que des visites guidées pour 5 personnes minium.

Pour préparere votre visite au château de Saché rdv par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *