Andalousie #2

Jour 4 : Cordoue 

Nous arrivons de l’autre côté du Gwadalquivir, la vue sur le cœur historique et la tour de la Calahorra est superbe. 

Pour commencer, nous faisons un tour dans les ruelles, il y a beaucoup de jolis patios. Un patio est une petite cour intérieure, qui est au centre de l’habitation. Il permet de rester au frais même pendant de forte chaleur.

La construction de la mosquée débutât au VIII ème siècle et se termine au X ème siècle. C’est en 1236 que la mosquée devient une cathédrale, sa transformation dura de 1523 à 1776. La tour de la cathédrale est aussi l’ancien minaret. A l’intérieur, il y a 850 colonnes à doubles arcatures, faites de pierres et de briques. Pendant la grande époque il y en avait 1000. Et au milieu de toutes ces colonnes, se trouve le cœur de la cathédrale. A Cordoue, c’est la rencontre de deux mondes, pour nous laisser un parfait mariage.

Jour 5 : Grenade

La ville appartient aux arabes dès 1238, qui l’embellissent puis à partir de 1492 les rois catholiques s’en emparent. L’Alhambra est surement l’un des monuments Espagnol les plus visiter, avec 8000 visiteurs par jour. Mais une fois la billetterie passée, le monument et ses jardins sont tellement vastes, que je n’ai pas ressentie  » un trop plein de touristes « . Les premières traces de l’Alhambra dates du IX ème siècle, au XI ème siècle, c’est une forteresse qui domine la ville et au XIII ème siècle, elle devient résidence royale.

Le monument est un prodige de l’architecture « arabe », son nom Alhambra fait référence à la couleur rouge de l’argile. On pourrait rester des heures à admirer chaque détail. Les motifs sculptés ne représentent aucun être humain, mais des motifs végétales, des réseaux de losanges ainsi que de la calligraphie. J’ai beaucoup aimé les patios de l’Alhambra : le patio de la chambre dorée, le patio des myrtes, et le patio des lions.

Un peu plus haut, on aperçoit le généralife : un palais blanc qui servait de résidence d’été aux souverains. La bas il faisait moins chaud que dans l’Alhambra. Les jardins de l’Alhambra, sont agréables et offrent de belles vues sur les bâtiments et la ville. A la fin du mois de Mai, j’ai pu profiter de superbes roseraies.

Jour 6 : Malaga

C’est la capitale de la Costa Del Sol, et aussi là que nous avons pris l’avion. Nous avons passé un après-midi dans cette ville. Un belvédère permet de voir Malaga de haut, et notamment ses arènes. Au détours de ruelles, j’ai vu sa cathédrale, qui fût construite de 1528 à 1782, à ses pieds, il y a un petit souk, le temps de faire un tour et on se croit au Maroc. Pour finir la journée, j’ai aimé me balader dans le parc de Malaga, qui est composé de pleins d’espèces d’arbres. Il est long de 800 mètres pour 30.000 m2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.